AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le forum des lecteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Le forum des lecteurs   Lun 4 Fév - 8:18

Le forum des lecteurs
Reportage : Cafés, dites-vous ?
Fumoirs, oui
!

Réaction à l'article : « De quelle autonomie de l'université parle-t-on ? »

Réaction à propos des écoles coraniques
« Agir à ce sujet aussi important que l'avenir de toute notre Tunisie ; ce n'est pas aussi simple que cela ;exige une certaine maturité et un certain nationalisme et responsabilité devant nos futures générations.

En tant que père de 3 fils à l'université et fidèle à ma Tunisie -plus particulièrement après le Changement bénéfique du 7 Novembre 1987-et ayant passé des années à l'université -Je suis docteur en médecine dentaire et spécialiste; j'aimerais avertir tous les décideurs de ne pas se précipiter de cette façon et de prendre les avis , les remarques et les réclamations de tous ceux qui peuvent et pourront aider le Gouvernement à prendre de telles décisions.

Tout ce qui concerne l'université est très important. Soit c'est le succès soit c'est l'échec.

L'échec est catastrophique et coûteux pour tout le pays. C'est pour cela que j'agis et que je dois intervenir en tant que Tunisien majeur et vacciné et responsable (chef de famille,médecin, nationaliste et âgé de 56 ans).

Il s'agit,en fait,de la fierté de la Tunisie, qu'est l'université; symbole de la grandeur du pays.

Il s'agit des élites de notre société, de notre pays. Ce n'est pas aussi simple que cela ! C'est une grande erreur si on ignore ou on dépasse les professeurs universitaires ainsi que les représentants des étudiants. Avec tout mon respect pour Monsieur le ministre ainsi qu'à tout son staff, je dis que rien ne peut et ne pourrait réussir sans les professeurs universitaires. Je dirais même que vous serez le principal responsable si n'importe quel projet dans ce sens allait à l'échec. Je ne menace personne mais je ne pardonne jamais ceux qui prennent les choses à la légère et qui touchent l'avenir de notre cher pays.

Dans un pays démocratique et républicain comme le nôtre, ce sont les professeurs qui décident et non pas les administrateurs.

L'université c'est sacré et le prestige de tous les pays développés ».

Docteur Chriaa Abdelhamid

Réaction à propos des écoles coraniques

« A propos du débat sur les écoles coraniques, je me suis abstenu à réagir, mais là... M. Mohamed Yassine *, si vous croyez que votre nom et prénom (aussi significatifs soient- ils) vous suffisent pour proclamer votre islam, vous vous trompez. Notre religion est tout un mode de vie, tout un comportement... Si vous pensez que l'islam va à l'encontre des valeurs de la liberté de la conscience, vous vous trompez encore plus. Et puis concernant les classes préparatoires, de grâce, ne me dites pas qu'on y apprend plus que des banalités, même pas des chants comme au bon vieux temps, plus de récitals patriotiques, mais désormais des chansons très "modernes"; bref, je ne pense pas que nos enfants y apprennent plus que des futilités futiles...

Et la laïcité?!! je me permets de vous redire ce qu'avait avancé M. Trabelsi :"vous vous êtes trompé de pays"! je vous suggère d'aller revoir le premier article de notre constitution... Et quand vous adhérez à une "évolution modérée", personne ne s'y opposera, même pas l'islam qui vous est si cher; mais attention, s'adonner à une liberté sans limites pourrait mener à l'abolition de l'identité, ou pire encore à la schizophrénie... Pour conclure, je vous conseille très cordialement, et dans le respect total de vos convictions, de puiser dans nos racines, de lire nos grands penseurs, avant d'aller chercher des philosophes inculqués de je ne sais quelles valeurs, le risque ne nous concerne pas autant qu'il concerne notre progéniture... »


Hassène KHALILI.



*M. Mohamed Yassine est un fidèle lecteur ayant réagi à notre reportage lequel a d'ailleurs, suscité un vrai débat.

http://www.letemps.com.tn/pop_article.php?ID_art=12792
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Le forum des lecteurs   Dim 10 Fév - 10:09

Nationales samedi 09 février 2008


Le forum des lecteurs
A propos des écoles coraniques
Réaction à l'article : « Pollution sonore et personne ne dort »




A propos des écoles coraniques
« Je voudrais répondre au courrier des lecteurs de M. Mohamed Yassine qui a réagi à l'article « le retour des écoles coraniques en Tunisie » :

1-Ce que l'on apprend au plus jeune âge restera à jamais gravé dans leur mémoire

2-La récitation et la répétition collectives, même incompréhensives, assurent une mémorisation indélébile à l'enfant. Il aura plus tard le temps de comprendre le sens de ces valeurs. Le Kouttab est le garant de la pérennité de la religion et c'est grâce à lui que l'Islam se perpétue depuis quatorze siècles. Croyez-vous que les enfants chrétiens comprennent le sens du catéchisme à l'âge de six ans ? Ou encore les enfants juifs qui récitent la Torah à l'âge de treize ans à la cérémonie de Bar-Mitzvah ?

Savez-vous, que cette méthode séculaire est actuellement adoptée dans les universités américaines notamment pour l'apprentissage des langues ?

3-En ce qui concerne la laïcité, ce néologisme a été créé pour séparer les clergés du pouvoir politique, afin d'atténuer l'extrémisme et l'anti-sémitisme galopants du début du siècle dernier en Europe, mais aussi pour éponger la ferveur religieuse des pays musulmans.

4-Quant à la crainte de "pakistanisation" sachez que ces enfants pakistanais, issus des écoles coraniques, sont ceux-la mêmes, qui ont permis à leur pays de fabriquer la première bombe atomique islamique. Les troubles qui affectent ce pays sont à chercher ailleurs.

5-Il vaut mieux "bourrer" l'enfant de versets incompréhensibles qui feront de lui un futur homme équilibré, que de le bourrer de jeux vidéo violents qui feront de lui un criminel latent ».


Abderrazak Sfaxi - Bizerte



Réaction à l'article : « Pollution sonore et personne ne dort »


« Les nuisances sonores ne concernent pas seulement les chantiers. Celles que charrient à longueur d'année les mosquées à travers toute la République ont des conséquences catastrophiques sur le mental, la santé et le rendement économique des travailleurs.

Dans le même village ou le même quartier, trois mosquées lancent l'une après l'autre dès 5h et demi du matin leur appel à la prière avec des décibels couvrant un kilomètre à la ronde.

L'Islam n'a jamais prêché l'incommodément des gens et chaque pratiquant a les moyens de se réveiller sans tout ce tintamare assourdissant ».


Houcine Ghali,Genève

http://kamelsouid.easyforumpro.com/posting.forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Forum des lecteurs   Mer 20 Fév - 8:03

Nationales mardi 19 février 2008


Forum des lecteurs

A propos de la prise en charge par la CNAM des maladies de la prostate
« Bien dit ! »


« Un grand bravo à votre journal qui vit de près les difficultés insurmontables endurées par le citoyen et en fait étalage à notre grand soulagement. En évoquant l'attitude étrange et inexpliquée de la CNAM à s'entêter à ne pas prendre en charge les maladies de la prostate et de ne prendre en considération que le cancer de la prostate, M. Rammah a mis le doigt sur un problème majeur qui déstabilise bien des familles.
Les médicaments étant malheureusement trop chers surtout les plus récents sur le marché, les malades doivent s'endetter lourdement pour assurer leur traitement, leur réconfort. Car se réveiller 6 à 7 fois minimum la nuit pour uriner douloureusement n'est réjouissant ni pour le malade ni pour la famille.Un médecin de la CNAM d'Hammam-Lif assure ne prendre en charge que les cancers de la prostate ! Je demande : quelle utilité alors pour le malade et ses enfants que de colmater les brèches une fois la maladie devenue incurable ? »
Ayachi Saifallah
« L'article paru de M. Rammah ce dimanche concernant l'attitude de la CNAM à ne pas prendre en charge les médicaments récents de la maladie de la prostate est des plus véridiques. En effet, mon père souffre de cette pathologie et chaque nuit il endure les pires difficultés. Seulement la CNAM ne considère pas cette maladie comme une atteinte de longue durée et ne rembourse pas son traitement coûteux. Dieu merci, on arrive jusque là à arrondir les angles et à lui assurer son traitement, mais ceux qui ne parviennent pas à le faire souffrent le martyr car croyez-moi ce n'est pas une maladie banale et les malades sont très handicapés par ses douleurs et désagréments. Qu'attendent les médecins de la CNAM pour secourir cette frange de malades et l'inclure dans la liste des 24 maladies reconnues de longue durée ? La tutelle devrait secouer les responsables de la CNAM pour qu'ils bougent et un grand bravo pour le Journal Le Temps pour sa préoccupation des problèmes du Tunisien ».


Synda CHENENAOUI
http://www.letemps.com.tn/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Forum des lecteurs   Ven 22 Fév - 8:11

Nationales jeudi 21 février 2008


Forum des lecteurs

Réaction à l'article : Médicaments coûteux et non remboursés !


"Il ne se passe pas un jour sans que les journaux ne parlent de la CNAM et du nouveau régime de l'assurance maladie.

On commence même déjà à parler de la deuxième étape de l'application de ce nouveau régime alors que la quasi-totalité des affiliés (et même des employés de la CNAM) n'ont pas encore bien assimilé ce régime.

Et si les gens "cultivés" n'ont rien compris (et j'en connais des dizaines), que dire alors des vieux retraités et des illettrés. Seront-ils alors punis pour leur méconnaissance de la loi ? J'ose espérer que non.

Je pense, d'ailleurs, que des émissions d'information devraient être organisées à la télévision pour essayer d'expliquer clairement ce nouveau régime dans tous ses détails, d'autant plus que même dans les bureaux de la CNAM les affiliés n'ont pas toujours la réponse à leurs questions.

Quant à moi, qui suis retraité depuis 4 ans. J'ai essayé de comprendre le nouveau régime (sans trop de succès, je dois l'avouer), j'aimerais en attendant poser deux questions aux responsables à la CNAM et j'espère qu'ils daigneront me répondre d'autant plus que mes deux questions pourraient certainement intéresser des milliers de personnes :

-1ère question : selon l'article 17 du décret n°2007-13 du 11 juin, pour bénéficier du remboursement des frais de soins, l'assuré social doit déposer ses pièces dans un délai maximum de 60 jours à compter de la date du bénéfice de soins. Quelle est la sanction si ce délai est dépassé (pour une raison ou pour une autre) ? Est-ce le rejet pur et simple ? Si c'est le cas, est-ce normal, alors que dans les anciens régimes de prévoyance sociale (décret du 12 mars 1973 et décret du 9 octobre 1952), le délai de prescription était de 2 ans ?

-2ème question : selon l'article 17 est-il déjà entré en application ou est-ce que les affiliés bénéficient d'une période transitoire. En d'autres termes, si un affilé détient des ordonnances médicales datant de plus de 60 jours (et pouvant donc comme le permettaient les anciens régimes aller jusqu'à un ou deux ans), ces ordonnances (pour soins ordinaires et longues maladies) seront-elles être acceptées et remboursées par la CNAM en application des décrets susvisés (et à ma connaissance non abrogés) ou seront-elles tout simplement rejetées ?".

Hammadi Aydi

---------------------

« La CNAM (Caisse nationale d'assurance maladie) vient à peine de voir le jour. C'est un nouveau né que nous accueillons tous avec joie et enthousiasme. Ce sera une révolution (dans le sens positif)pour la société tunisienne.

Elle serait bénéfique pour tout citoyen tunisien. Nous devrons patienter ces jours-ci. Elle est à l'écoute des citoyens et des prestataires de service de santé. Mais, avant tout,il s'agit du début et tout début démarre lentement. Il faut démarrer lentement et attentivement pour éviter les déficits donc la faillite. Les malades ont raison d'une part parce qu'ils se trouvent dans des situations critiques et qu'on devrait comprendre et accepter avec patience et assistance à cœur ouvert et à bouche souriante. Je ne plaide pas au profil de la CNAM qui est un acquis national cher et attendu depuis des années et des années.

Mais je suis sûr et certain que cette structure va prendre en considération toutes ces lacunes, ces remarques et ces interventions. C'est l'ami des citoyens. C'est leur secours. Soyons gentils avec elle. Elle essaye de résoudre pas mal de problèmes. Il lui faut du temps. Elle va rectifier beaucoup de décisions et démarches à entreprendre. J'en suis certain. La CNAM c'est nous tous ce n'est pas l'Etat. Nous devrons la sauvegarder et lui permettre une survie avec prospérité et succés. A tout problème il y a solution. Bientôt nous allons accueillir des réponses favorables de la part de notre chère Caisse. Toutes vos interventions sont bénéfiques pour la Caisse. Ne vous arrêtez pas. Mais doucement et amicalement. Avec notre compréhension ce nouveau né sera avec le temps adulte, majeur et vacciné ».

http://www.letemps.com.tn/pop_article.php?ID_art=13523
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Réaction à l'article : Ils prolifèrent et avec eux les foyer   Dim 24 Fév - 10:15

dimanche 24 février 2008


Forum des lecteurs

Réaction à l'article : Ils prolifèrent et avec eux les foyers de microbes ... et de parasites
Réaction à l'article : Qui a dit que peu de touristes algériens séjournent dans nos hôtels ?
Réaction à l'article : Le haut-standing fait flamber les prix de l'immobilier
Réaction à l'article : Séparation de siamois maliens incomplets
Réaction à l'article : Soyons sérieux...

« J'ai 42 ans et j'ai accosté en principe tous les chawway routiers au cours de ma vie, la seule fois où j'ai été déçu, c'était la fois où on m'a servi du cholestérol méchoui au lieu de la viande et on me l'a pesé avec le papier d'emballage alors que je devais manger sur place .


Le chaway a eu droit à un scandale et je suis resté un heure à en discuter en montrant à chaque client la mauvaise foi du boucher,je peux vous dire que je l'ai grillé; parce qu'il a sali sa notoriété et celle de sa profession. Mais maintenant les seuls qui font du bon travail propre et bien achalandé et sans charbon entre les dents c'est les vendeurs de poulets grillés au charbon et malgré le prix excessif entre 7 et 10 dinars selon l'endroit ça fait bonne figure et les gens achètent ».

Karim

Réaction à l'article : Arbrophobie à Tébourba

« En voyant les images sur la disparition de quelques arbres évoquée sur les colonnes de votre journal, je tiens à vous dire qu'il n'y a pas qu'à Tébourba que les massacres" soient commis : sur la route Raoued-Borj Touil, on a abattu TOUS les arbres qu'il y avait en bordure de route, après avoir élargi ce tronçon. Pourtant ces arbres séculaires ne gênent aucunement la circulation. Puis du rond-point Raoued-Borj Touil jusqu'au nouvel échangeur de l'Ariana, passant par la Cité Ghazala, pas un arbre, pas une plante dans ce paysage "bétonné", laid à mourir.... Où sont passés les "protecteurs de la nature" ? dans les nuages.... »

amothere@mcx.es

Réaction à l'article : Qui a dit que peu de touristes algériens séjournent dans nos hôtels ?

« J'ai été durant les fêtes de fin d'année en Tunisie avec toute ma famille et j'avoue être très satisfait de l'hospitalité des Tunisiens et je leur souhaite beaucoup de succès. Et surtout beaucoup de bonheur .

Merci »

amaderr@hotmail.fr

Réaction à l'article : Le haut-standing fait flamber les prix de l'immobilier

« Le haut-standing a toujours existé mais a toujours été considéré exceptionnel. Or aujourd'hui il est question de prolifération, et si prolifération il y a c'est que la demande existe.. d'où la véritable question : d'où proviennent ces moyens sachant qu'un couple qui veut accéder à un appartement à 250MD est souvent un couple louant à minimum 400D par mois, ayant au minimum une voiture, payant probablement des cours particuliers aux futurs héritiers (et là je ne cite qu'un standing minimum) etc..

Donc censé avoir un revenu mensuel minimum de 3000D..

En dehors de quelques privés, qui pourrait s'octroyer des prêts répondant à ces exigences ? quelle explication accorder à ce fléau ? Personnellement je suis médecin fonctionnaire, probablement que je ne sais pas compter, mais s'il y a moyen de contracter un prêt qui me permette d'accéder à un bien pareil qu'on m'explique »

s-ma-m@hotmail.com

Réaction à l'article : Séparation de siamois maliens incomplets

« Nos médecins Tunisiens ont accompli un miracle vu les moyens dont ils disposent. Je leur dis BRAVO,BRAVO,BRAVO. Ils méritent d'être décorés de la médaille de mérite de la nation.

Dommage que cette intervention n'a pas été médiatisée au plan international. En Europe dés qu'il y a une équipe de chirurgiens qui réalise une opération délicate, les médias en font l'écho durant des semaines ».

BEN HASSINE F - Rouen

Réaction à l'article : Soyons sérieux...

« Encore mieux on ne reçoit pas de facture (5 voisins) et coupure de courant sans préavis. C'est une excellente idée pour diminuer le déficit des factures impayées de la STEG. Merci la STEG pour la modernité et l'innovation dans les idées ».


Moez Jebara
http://www.letemps.com.tn/pop_article.php?ID_art=13633
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Quarante ans de cinéma tunisien   Dim 2 Mar - 8:43

Quarante ans de cinéma tunisien – Regards croisés
(Format moyen, 270 pages, edition novembre 2006, à compte d’auteur)


Auteur :

Mahmoud JEMNI (Éducateur, Critique de cinéma, membre l’ATPCC)
L’oeuvre :
À l’occasion du quantième anniversaire des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) et de la réalisation du premier long métrage entièrement tunisien (« L’aube » de Omar Khélifi), Mahmoud Jemni a voulu, par ce livre, faire un large tour d’horizons des avis, sur le cinéma tunisien, des différents intervenants dans ce domaine.
Pour ça il a adresser une dizaine de questions, toujours les mêmes, à trente cinq personnes différentes. Allons de la placeuse jusqu’aux réalisateurs les plus connus, en passant par les producteurs, les techniciens, les acteurs, les critiques, les journalistes, les associations ou des cinéphiles avertis, l’auteur a essayé de dégager où en est ce cinéma, quels sont ses problèmes et quels cinéastes et quels films sont les plus marquants.
Préfacé par Naceur Sardi, critique de cinéma et membre de l’ATPCC, cet ouvrage contient aussi un avant propos de l’auteur, plusieurs photos des œuvres citées, ainsi qu’un annexe de plusieurs affiches de films tunisiens.


Préface par Naceur Sardi

Si l'œuvre est une, les avis et les lectures sont pluriels ". Cet adage, qui coule de source, ne semble point avoir pignon sur rue en Tunisie ; puisque, alors que le nombre de films réalisés (longs, courts et amateurs) approche le millier, les écrits sur le cinéma se comptent sur les bouts des doigts. Et si nous exceptons Hédi Khelil, la majorité des critiques, journalistes, gens du cinéma et autres académiciens, se contentent souvent d'une ou de deux publications.
Ceci est-il dû à une difficulté à théoriser des pensées et des analyses ? À une paresse intellectuelle ? A un désintéressement du cinéma ? Ou à la rareté des moyens, des encouragements et d'un public, pour ces écrits ?
Est-ce l'état actuel du cinéma (films !) tunisien, avec toutes les suspicions qu'il suscite chez les gens du métier (dans son sens le plus large) et la désertion des spectateurs, décourage ces intervenants à s'intéresser à ce domaine ?
Des questions auxquelles il n'est pas aisé de répondre en dehors d'une étude sérieuse, si nous ne voulons pas tomber dans des simples appréciations et des opinions stéréotypées qui ne cessent de revenir, depuis toujours, sur la scène du septième art local, sans vraiment faire avancer les choses.
Cette quasi absence de traces écrites, associée au non accumulation d'un savoir faire au niveau de l'apprentissage, fait qu'il n y a pas de réelles références pour celui qui veut en savoir plus.
Pour toutes ces raisons, la sortie de tout nouveau document abordant ce sujet est un événement qu'il faut estimer à la valeur de sa rareté, en premier lieu; ensuite, parce que c'est une victoire sur l'omission, l'oubli et l'indifférence.

C'est dans cette perspective que le livre de Mahmoud Jemni " 40 ans de cinéma tunisien. Regards croisés " peut nous apporter les ébauches de certaines réponses.
Cette publication brasse large puisqu'elle est structurée en questions élaborées par l'auteur, les mêmes pour tous les interviewés, et en réponses données par un éventail de protagonistes du cinéma tunisien. Ainsi, Mahmoud Jemni nous fait connaître les points de vue, sur les réalités du cinéma tunisien, de journalistes, critiques, cinéastes, producteurs, techniciens, acteurs, associations, enseignants, étudiants de cinéma, professionnels, amateurs et même simples cinéphiles. Tous vont parler de sujets aussi variés que : les problématiques exprimées dans les films tunisiens, la notion d'auteur, la dualité fiction/documentaire, les films et les cinéastes qui ont marqués l'histoire de ce cinéma,....
De 1966, année des premières Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) et de la sortie du film " El Fajr " (L'aube) de Omar Khlifi (premier film fait entièrement élaboré par des tunisiens de l'après- indépendance), jusqu'en 2006, date d'un double " quarantième anniversaire ", plus de cent longs métrages, en plus des courts et des films amateurs, ont été réalisés en Tunisie. En dehors de débats informels et d'interventions qui se volatilisent après la fin de rencontres et autres tables rondes, nous ne possédons pratiquement que quelques données éparses pour savoir ce qu'on en pense ceux qui s'intéressent à cette activité artistique.

Mahmoud Jemni, qui a côtoyé depuis sa jeunesse l'univers de cinéma, de par sa passion, de part une cinéphilie toujours vivace, de part sa présence sur plusieurs tournages, de part son appartenance à l'Association Tunisienne pour la Promotion de la Critique Cinématographique (ATPCC), de part la publication de plusieurs articles sur des films, et enfin de part les trois films courts qu'il a réalisé en marge de son métier d'éducateur, va, peut être, permettre, à travers cet écrit, de dégager un petit peu de cette brume qui enveloppe ce secteur, ô combien primordial de nos jours, qu'est l'expression filmée.



[ Ajouter un commentaire | 0 commentaire(s) | Imprimer cet article ]

http://monascapsa.oldiblog.com/?page=lastarticle&id=1688284
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Le forum des lecteurs   Sam 8 Mar - 11:28

samedi 08 mars 2008


Couriers des lecteurs

Réaction à l'article : Racketteurs de 16 ans, mais malheureusement « efficaces »
Réaction à l'article : Distingue-t-on encore le vrai kiné du masseur sans références ?
Réaction à l'article : Plutôt retranchés en petites communautés, ils vivent généralement bien, mais font face à certains préjugés...

« Napoléon disait: il faut éduquer les enfants 20 ans avant leur naissance, on lui a demandé : comment est-ce possible ?

Il a répondu:en éduquant les parents. Tous les délits que vous citez,il y a une part de responsabilité de l'éducation que nos enfants ont reçue, le respect,le savoir vivre. etc. On a les enfants qu'on mérite ».

hassen.saadi@club-internet.fr

Réaction à l'article : Distingue-t-on encore le vrai kiné du masseur sans références ?

« Bonjour. Je ne suis pas d'accord avec vous, car un masseur ou une masseuse c'est autre chose qu'un Kinésithérapeute. Franchement, dans le monde avancé comme l'Europe, l'Amérique du Nord et ailleurs, il y a plein de salons de massage.

Et aucun lien avec la Kinésithérapie, car cette dernière est médicale, et le massage est pour la relaxation, point à la ligne. Ne mélangez pas les choux et les tomates ».

Michel Ayoub

Réaction à l'article : Plutôt retranchés en petites communautés, ils vivent généralement bien, mais font face à certains préjugés...

« Juste une remarque pour le mot " africains" utilisé dans tout l'article pour parler des africains noirs, j'étudie en France avec des étudiants camerounais et ivoiriens, ils sont surpris du terme que j'emploie pour les désigner et c'est "africains", ils me disent souvent mais la Tunisie, elle fait partie de l'Afrique, vous êtes donc africains comme nous! Et là, je ne vous cache pas, je ne trouve pas de réponses, je ne sais pas pourquoi ce sentiment qu'on a de non appartenance à l'Afrique, moi je me dis, je suis Maghrébine et pour nous, les Africains noirs sont des Africains. Voilà, même vous journaliste vous utilisez le même terme qui n'est pas à mon sens exact.»


mimoucha11@hotmail.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Le forum des lecteurs   Lun 10 Mar - 8:10

Nationales dimanche 09 mars 2008
Forum des lecteurs

Réaction à l'article : « Jamais de publicité intelligente sur la Tunisie en France »
« Bravo pour cet article, c'est le meilleur article que j'aie jamais lu sur les problèmes du tourisme en Tunisie. Vous avez raison dans tout ce que vous avez dit, et franchement je ne sais pas ce que les responsables du tourisme en Tunisie font?!!!!!! »
Réaction à l'article : « Jamais de publicité intelligente sur la Tunisie en France »
« Bravo pour cet article, c'est le meilleur article que j'aie jamais lu sur les problèmes du tourisme en Tunisie. Vous avez raison dans tout ce que vous avez dit, et franchement je ne sais pas ce que les responsables du tourisme en Tunisie font?!!!!!! »

mkhediri@hotmail.fr

Réaction à l'article : Courrier des lecteurs

« Et pourquoi donc chercher à développer le tourisme à tout prix?? Je pense qu'au contraire il faudrait se détourner de ce secteur trop exposé aux aléas climatiques et géopolitiques(l'attentat de Djerba nous avait coûté très cher...) et consacrer le gros des investissements à l'agriculture et l'industrie (systèmes d'irrigation, centres de recherche, encouragement fiscal de l'investissement privé dans le secteur de l'industrie...etc)

s-kan-01@htotmail.de

Réaction à l'article : Courrier des lecteurs

« Cher ami ce n'est pas le low cost qui va sauver notre tourisme. Nous vendons déjà à bas prix nos hôtels. Tu peux te moquer mais le manque des WC disponibles pour tous fait défaut à Sousse à Monastir et à Kairouan. Le comportement de mes compatriotes dans les souks nous fait honte,ils pensent que tout touriste est une vache laitière.....je peux écrire des pages mais ça ne sert à rien » .


Abou Nabil
http://www.letemps.com.tn/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Forum des lecteurs   Jeu 20 Mar - 8:10

Nationales mercredi 19 mars 2008
Forum des lecteurs


Réaction à l'article : Encore à la case départ !
Réaction à l'article : La lecture du français en école primaire
Réaction à l'article : On leur fait miroiter monts et merveilles...
« Le délai du 31 mars est vraiment utopique. Il faut vraiment patienter pour rendre cette migration effective. Je ne suis personnellement pas capable de choisir une formule qui me conviendrait Ceci est dû, au fait que même le personnel de la CNAM et de la CNSS n'est pas en mesure de répondre aux questions posées n'étant pas lui-même bien renseigné et le service préposé n'est pas du tout fonctionnel (le N° VERT 80100295) Une retenue sur salaire complémentaire à compter du 1er juillet serait de l'arnaque ». lilia.benhajyahia@areva-td.com

Réaction à l'article : La lecture du français en école primaire
« Nous avons perdu trop de temps à vouloir garder le français dans l'enseignement de base. C'est une séquelle de la colonisation. Je suis pour notre langue d'abord. Pour les langues étrangères, il faut une formation spécifique en langues pour ceux qui doivent aller faire des études à l'étranger. Donc tout en arabe et des facultés de langues (Anglais, Allemand, Espagnol, Chinois, ...) pour ceux qui méritent d'aller étudier à l'étranger ».

mh6996@hotmail.com

Réaction à l'article : On leur fait miroiter monts et merveilles...

« Dans un pays arabe, des Tunisiens tentés par une éventuelle expérience sans connaître la réalité finissaient parfois derrière les barreaux.

A ne pas autoriser une personne à émigrer sauf avec : 1:contrat de travail approuvé, signé et légalisé par les autorités compétentes de l'ambassade concernée et du ministère des Affaires étrangères. 2:Bulletin numéro 3 vierge et ce, pour protéger la REPUTATION de la TUNISIE ».


TMABROUK@QTEL.COM.QA
http://www.letemps.com.tn/pop_article.php?ID_art=14449
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Forum des lecteurs   Sam 22 Mar - 8:40

Nationales vendredi 21 mars 2008

Forum des lecteurs


Réaction à l'article : Unités fermées ; chômage technique de la main-d'œuvre...le sommeil du juste, en somme !
Bains maures et hygiène
« Pourquoi ne pas encourager le tourisme local, avec des promotions pendant les vacances scolaires et les longs week-ends. Proposer à des compatriotes résidant à l'étranger des séjours à des prix intéressants comme le fait le Maroc dont vous citez dans votre article.
Ici en France autour de moi il y a plus de personnes qui ont visité le Maroc que la Tunisie. Sûrement la pub y est pour quelque chose. Ça serait dommage que notre tourisme perde du terrain au profit d'autres destinations ».

hassen_saadi@hotmail.fr

Bains maures et hygiène
" Par le biais de votre journal, je voudrais signaler le manque de règles d'hygiène dans certains bains maures (Hammam) il est regrettable de constater l'absence de propreté dans laquelle sont tenus ces lieux où les gens se rendent pour pouvoir se laver dans de bonnes conditions.
Les responsables de ces lieux doivent assurer un minimum de garantie d'hygiène pour préserver la santé des citoyens qui sont nombreux à fréquenter ces bains maures.
Il faut tenir compte de l'état des lieux (bassins, seaux, murs et éclairage) sans oublier l'évacuation des eaux dans laquelle pataugent ces gens.
L'espace réservé à l'habillement après le bain est recouvert d'une paillasse (à la mode des années 1950) qui ne vous invite pas à vous asseoir.
Pourquoi ce laisser-aller ?
A l'heure où toutes les chaînes satellittaires ne manquent pas de montrer l'importance d'une bonne hygiène pour préserver la santé, il est du devoir de chacun de prendre les mesures qui s'imposent"


Ahlem Ben Ali
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Forum des lecteurs   Mer 26 Mar - 20:32

Nationales mercredi 26 mars 2008
Forum des lecteurs
Réaction à l'article : La lecture du français en école primaire


« En effet, il ne fallait même pas se poser la question et constater tout simplement, que l'ancien régime de l'enseignement en Tunisie était la meilleure méthode. Nous maîtrisions parfaitement les deux langues, ce qui nous donne un avantage sur les français de souche qui ne peuvent comprendre ce que nous disons en arabe,
alors que nous sommes capables de disséquer la leur. En ce qui concerne la colonisation , je vous dirais : laissons le passé au passé et affrontons l'avenir sans rancune aveuglante, ni esprit continuellement guerrier. Je pense que, maîtriser la langue de l'autre, ne veut pas dire ignorer ou oublier sa langue ou ses origines. Et chacun est libre de s'exprimer dans la langue de son choix. Excusez-moi ma franchise, mais votre phrase « Pour les langues étrangères, il faut une formation spécifique en langues pour ceux qui doivent aller faire des études à l'étranger » sent déjà le manque de tolérance et le totalitarisme des fanatiques. A votre place je dirais : pour ceux qui voudront ou voudraient aller faire des études à l'étranger. En ces conditions, faut-il encore, des facultés à l'étranger qui font du primaire et des cours d'alphabet en français, afin que ceux qui y vont rattrapent ce retard handicapant, par rapport aux autres étudiants. Et en réponse à votre phrase : « donc tout en arabe et des facultés de langues (Anglais, Allemand, Espagnol, Chinois, ...) pour ceux qui méritent d'aller étudier à l'étranger », je vous réponds que dans ma conception de la vie, il n'y a pas ceux qui méritent et ceux qui ne méritent pas. Ou bien l'égalité des chances ne préoccupent point votre esprit, à mon avis, guerrier ?


F. DAASSI, (Suisse)
http://www.letemps.com.tn/pop_article.php?ID_art=14706
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Le forum des lecteurs   Mer 2 Avr - 7:22

Nationales mercredi 02 avril 2008


Forum des lecteurs

Réaction à l'article : Près du dépotoir de Mahrès...
« A JEBENIANA AUSSI, LA DECHARGE EST UN DEPOTOIR A CIEL OUVERT! A deux pas


du centre du village, la décharge municipale de Jebeniana constitue un danger public puisque des familles habitent à quelques mètres de ce dépotoir infecte qui charrie mauvaise odeur, fumée acre de pneus et d'ordures nauséabondes.

Les ordures fumantes occupent les deux routes qui bordent la décharge et se déversent impunément dans les champs des voisins, asphyxiant les oliviers et pourrissant la terre d'autrui. Il est du devoir des responsables de l'Etat de trouver une solution à ce drame le plus vite possible avant que des maladies n'atteignent les 50.000 habitants de ce bled.

Quant aux élus municipaux de Jebeniana, leurs préoccupations sont ailleurs et leur insouciance n'a d'égal que leur absence totale de conscience ».


Houcine Ghali-Genève

http://www.letemps.com.tn/pop_article.php?ID_art=14964
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Le forum des lecteurs   Mar 8 Avr - 19:32

Invitation 11 avril 2008

Voici le programme d'ART-LIBRIS pour vendredi 11 avril 2008 - 18h30
(298, av. Bourguiba Salammbô – en face stade du Kram)
Raouf DAKHLAOUI
Présentation de l’ouvrage, avec Hédia Khadhar et Mika ben Miled.

nouvelles affriquaines amours au palais du bardo

Auteur : Marie Catherine Hortense Desjardins, connue sous le nom de Madame de Villedieu
(1640-1683).
Introduction, notes et annexes par Hédia Khadhar
Première réédition.
Ed. cartaginoiseries
Parution : 1e trimestre 2008.
Format : 21/15. 88 p. Reliure broché.
ISBN : 978-9973-704-06-1
Prix de vente : 12 dt.


Le discours féminin est aujourd’hui à la mode, mais quand il nous vient d’un passé lointain, il ne renouvelle pas seulement la vie littéraire, il redonne à penser l’histoire littéraire.
Au XVIIe siècle, la place des femmes parmi les romanciers était très importante. À partir de Mademoiselle de Scudéry, elles opèrent pour ainsi dire une mainmise sur le roman.
Madame de Villedieu (1640-1683), romancière à succès, a auguré plusieurs voies dans le genre romanesque, elle a tenu une grande place dans la vie parisienne, a beaucoup écrit et sur tous les sujets : un récit en prose et en vers de la farce des Précieuses, elle fait jouer par la troupe de Molière des tragédies, a publié deux volumes en vers. Parmi la trentaine de ses petits romans, les Nouvelles Affriquaines semblent une heureuse rencontre entre la description des passions et l’histoire de la Méditerranée au XVIIe siècle.
Le roman puise dans les sentiments à partir de situation que les événements dus à la Course pouvaient procurer des analyses psychologiques et des scènes de passions et de galanteries.


Les Nouvelles Affriquaines s’inscrivent dans l’histoire des relations de la France avec les beys de Tunis au XVIIe siècle. L’auteur a choisi comme cadre pour ses aventures galantes la ville de Tunis et le palais du Bardo. Le cadre du récit est bien celui de Tunis province de l’empire ottoman depuis 1574. Le pays est placé sous l’autorité d’un pacha, représentant du grand seigneur, et gouverné par un Divan ou Conseil, composé des officiers supérieurs de la milice
Les principaux personnages appartiennent aux différentes strates de la société tunisienne sous les beys mouradites. Nous retrouvons comme protagoniste principal le Bey Mahemet Lapsi (Mohamed El Hafsi, fils de Mourad II), le personnage du renégat qui n’est autre que le célèbre Dom Philippe, les captifs français, génois et espagnols, les marchands napolitains…
Madame de Villedieu n’a jamais visité Tunis. Les descriptions, le plus souvent fidèles à la réalité, sont inspirées de la lecture de l’Amoureux africain roman de Sébastien Bremond, selon la thèse de Micheline Cuénin. Autre source d’inspiration de Madame de Villedieu : le Chevalier d’Arvieux qui évoque dans ses Mémoires une alliance tuniso-française qui faillit être rompue par suite du refus de livrer deux chevaliers de Malte, finalement offerts par Mohamed El Hafsi au roi de France.
Autre élément inspiré sans doute par d’Arvieux : c’est le fameux renégat dont elle promet à plusieurs reprises les aventures, il s’agit de Dom Philippe, qui servit et conseilla les négociateurs français. Ses aventures sont racontées également par d’Arvieux (Mémoires, TIII p 404 et p 505-523)
Dans ces Nouvelles Affriquaines fiction et réalité s’interpénètrent, les détails géographiques et historiques donnent aux personnages romanesques l’illusion du réel.

Hédia Khadhar est Docteur d’Etat es-Lettres (Paris IV), diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, Professeur à l’Université de Tunis.


©ditions cartaginoiseries
mika ben miled
2 rue sophonisbe
2016 carthage
(+216) 71 732 594 (répondeur
mêle : mikabenmiled@gnet.tn

Les éditions cartaginoiseries vous font découvrir des paysages littéraires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le forum des lecteurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le forum des lecteurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tu as un site (forum, blog), tu veux mettre un flux rss ?
» S. Demande de mise en page - Site du forum
» This-Is-It _ Le forum qui déchaîne les passions [Accepté]
» Partenairiat Avec GS [forum] [Accepté]
» Comment insérer une image dans les messages du forum ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gafsiens du monde-
Sauter vers: