AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Revue de Presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Dim 23 Nov - 16:30

Ouverture de l’année judiciaire à Gafsa

Les réformes initiées, un garant des droits des citoyens et des entreprises
M. Béchir Tekkari, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, a présidé, hier, l’ouverture de la nouvelle année judiciaire 2008-2009 à la Cour d’appel de Gafsa, dont relèvent les tribunaux de première instance de Gafsa, Tozeur et Sidi Bouzid.

Une séance solennelle a été organisée, à cette occasion, au cours de laquelle le premier président de la Cour d’appel de Gafsa a mis l’accent sur l’engagement du Président Zine El Abidine Ben Ali, dès l’aube du Changement, à introduire, d’une manière progressive, des réformes globales au dispositif judiciaire, partant de sa conviction que la loi est le garant unique des droits de l’Homme.

Il a, également, souligné l’importance des réformes relatives à l’organisation de la garde à vue et de la détention préventive, à la promotion de la liberté des individus et à la préservation de leur intégrité et de leur dignité. Il a, également, mis l’accent sur l’importance de l’amendement et du parachèvement de certaines dispositions du Code des droits réels.

Il a, d’autre part, mis l’accent sur l’évolution de la législation relative au renforcement des droits de l’Homme en Tunisie, législation qui a contribué pleinement au développement de la carte judiciaire dans le sens du rapprochement de la justice du citoyen.

De son côté, le procureur général près la Cour d’appel de Gafsa a mis l’accent sur le rôle de la justice dans l’organisation des relations avec les individus, ainsi que dans la définition de leurs droits et de leurs devoirs, passant en revue les réformes qui ont touché le secteur de la justice pour lui assurer célérité et équité et pour qu’il soit le garant des droits des individus et des entreprises, tout en contribuant à renforcer la cohésion sociale et l’équilibre familial.

Il a passé en revue le bilan des activités de la Cour d’appel de Gafsa et des tribunaux qui en relèvent, au cours de l’année judiciaire écoulée, particulièrement en ce qui concerne le nombre des affaires jugées.

Le juge d’instruction du Tribunal de première instance de Sidi Bouzid a, ensuite, donné une conférence dans laquelle il a passé en revue les activités substituant la peine de prison et mis l’accent sur leur efficacité.

Ont pris part à cette séance, les gouverneurs de Gafsa, Tozeur et Sidi Bouzid, les secrétaires généraux des Comités de coordination du Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD) de ces régions, ainsi que plusieurs hauts cadres relevant du ministère de la Justice et des Droits de l’Homme.

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=83062
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Dim 23 Nov - 18:10

dimanche 23 novembre 2008 الحياة الوطنية


وزير العدل وحقوق الانسان يشرف على افتتاح السنة القضائية بدائرة الاستئناف بقفصة


قفصة (وات) اشرف السيد البشير التكارى وزير العدل وحقوق الانسان امس السبت على افتتاح السنة القضائية الجديدة 2008/2009 بدائرة الاستئناف بقفصة التي يشمل مرجع نظرها المحاكم الابتدائية بكل من قفصة وتوزر وسيدي بوزيد.

وانتظمت بالمناسبة جلسة ممتازة تراسها الرئيس الاول لمحكمة الاستئناف بقفصة الذي اكد بالمناسبة حرص الرئيس زين العابدين بن على منذ الايام الاولى للتحول على ادخال سلسلة من الاصلاحات بصفة شمولية وتدريجية على المنظومة القضائية وذلك ايمانا من سيادته بان القانون هو الضامن الاساسي لحقوق الانسان

واشار بالخصوص الى اهمية الاصلاحات المتعلقة بتنظيم الاحتفاظ والايقاف التحفظي وبدعم حرية الافراد وحماية حرمتهم وكرامتهم وبتنقيح واتمام بعض احكام مجلة الحقوق العينية مبرزا من ناحية اخرى ما واكب التطور التشريعي الداعم لحقوق الانسان في تونس من تطور للخارطة القضائية في اتجاه تقريب القضاء من المواطن.

وابرز الوكيل العام لدى المحكمة نفسها من ناحيته دور القضاء في تنظيم التعامل بين الافراد وفي ضبط حقوقهم وواجباتهم مشيرا الى الاصلاحات التي شملت القضاء حتى يكون ناجزا وضامنا لحقوق الافراد والمؤسسات ويعزز التماسك الاجتماعي والتوازن الاسري.

واستعرض حصيلة نشاط محكمة الاستئناف بقفصة والمحاكم الراجعة لها بالنظر في السنة القضائية المنقضية وما بلغته من نسب في فصل القضايا. واثر ذلك القى قاضي التحقيق بالمحكمة الابتدائية بسيدي بوزيد محاضرة عنوانها /بدائل عقوبة السجن/ استعرض في بدايتها تعدد بدائل عقوبة السجن بما فيها البدائل الاصلية او المباشرة والعقوبات البديلة غير الاصلية وذلك قبل ان يتطرق الى مدى نجاعة بدائل عقوبة السجن بالنسبة للاهداف والغايات التي شرعت من اجلها.

وحضر هذه الجلسة ولاة قفصة وتوزر وسيدي بوزيد والكتاب العامون للجان تنسيق التجمع الدستوري الديمقراطي بها وثلة من سامى اطارات وزارة العدل وحقوق الانسان


http://www.assabah.com.tn/pop_article.php?ID_art=15854
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Dim 23 Nov - 22:43


Merci d'être aussi nombreux à venir sur le site de Gafsa la belle.
8 visiteurs le 23/11/08 à 20h 45 en même temps

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Dim 30 Nov - 11:50

عيد الاضحى يوم الاثنين 8 ديسمبر
جاء في إعلام صادر عن مفتي الجمهورية التونسية ما يلي:
«بعد أن ثبت لدينا أن الفاتح من ذي الحجة لسنة 1429هـ هو يوم السبت 29 نوفمبر 2008، وأن الوقوف بعرفة هو يوم الأحد التاسع من ذي الحجة 1429هـ الموافق لـ7 ديسمبر 2008،


بمناسبة عيد الاضحى:
800 ألف أضحية 70% منها من صنف البركوس... وتوزيع 11 ألف أضحية على مستوى نقاط البيع المنظمة
200 طن من لحوم الضأن المبرّدة وترويجها بسعر 10,800دينار للكلغ
140 دينارا السعر الأدنى المتوفّر للأضحية و370 دينارا الأقصى
تونس - الصباح: استعدادا لعيد الاضحى المبارك,تشهد سوق الأضحية هذه الأيام انتعاشتها القصوى سواء داخل أسواق الدواب أو في أغلب الأحياء السكنية.


http://www.assabah.com.tn/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Jeu 4 Déc - 19:11

Energie

Extension du réseau de gaz naturel
• Avancement du projet de réseau de gaz naturel à Gafsa, l’approvisionnement de la région en gaz prévu fin 2010.

• La région de Kairouan alimentée en gaz naturel à partir de 2009

Le règlement foncier des terres situées sur la ligne du futur réseau de gaz naturel devant alimenter la région de Gafsa est en cours. Les travaux d’installation de ce réseau devront démarrer en avril 2009. Quant à l’approvisionnement de la région en gaz naturel, il devra commencer fin 2010.

Ce projet, dont le coût est estimé à plus de 74 millions de dinars, s’étend sur 170 km partant de Majel Belabbas, (Kasserine), jusqu’aux délégations du bassin minier (Moularès, Metlaoui, Redaïef, Medhilla).

Outre la ville de Gafsa, ce réseau alimentera, également, la zone industrielle à Akila et la localité de Tabdite où il est prévu d’installer une cimenterie.

De son côté, la région de Kairouan sera alimentée en gaz naturel à partir de 2009 moyennant des investissements de l’ordre de 7,7 millions de dinars.

La promotion du gaz naturel et de ses avantages, a fait l’objet d’une journée portes ouvertes organisée par la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (Steg), district de Kairouan.

L’accent a été mis, au cours de cette journée, sur la diversification des services de la Steg par le district de Kairouan, qui couvre 6.715 km2 et fournit de l’électricité à 148.995 abonnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Ven 5 Déc - 20:10


Affaire des actes de violence à Gafsa
Report de l’examen de l’affaire à une date ultérieure
• Mise en liberté provisoire de 8 accusés


La chambre pénale du Tribunal de première instance de Gafsa a entamé hier l’examen de l’affaire des personnes impliquées dans les actes de violence et dans l’attentat perpétré contre des personnes et des biens dans la région de Gafsa.

Le tribunal a auditionné les avocats plaidant pour la mise en liberté provisoire des détenus et pour le report de l’examen de l’affaire jusqu’à l’établissement des moyens de la défense.

La chambre pénale a décidé, hier après-midi, de confirmer la demande formulée par la partie défenderesse, s’agissant du report de l’examen de l’affaire à une date ultérieure, soit le 11 décembre 2008, afin d’interroger les accusés.

Elle s’est également prononcée en faveur de la mise en liberté provisoire de 8 accusés parmi les inculpés, actuellement en état d’arrestation.

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=83867
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Sam 6 Déc - 10:44

Un nouveau souffle grâce à un plan d’extension et de réhabilitation de la biodiversité

Les oasis tunisiennes, affectées depuis des décennies par une industrialisation phosphatière polluante et par des options pour des palmeraies à haute valeur marchande (production de Deglet Nour), font, aujourd'hui, l'objet d'une sollicitude particulière en vue de leur réhabilitation, de leur diversité et de leur extension. Les pouvoirs publics sont plus que jamais déterminés à développer ce cadre de vie, à en préserver la biodiversité, à y créer des sources de revenus durables, et, partant à sédentariser la communauté oasienne.

Un récent Conseil ministériel (5 septembre 2007), tenu sous la présidence du Chef de l’Etat, a examiné dans cette perspective une nouvelle législation destinée à rationaliser les techniques d’irrigation des palmeraies dans l’ultime objectif d’en faire un pôle de développement durable à forte employabilité et à forte rentabilité économique.

Le projet de loi vise à améliorer l’exploitation et la gestion des ressources hydriques du Sud tunisien, à protéger les oasis et à les développer, à travers la valorisation des ressources des nappes souterraines non renouvelables et la maîtrise des réseaux d’irrigation.

Techniques d’irrigation

Les principales composantes du projet s’articulent autour de l’amélioration des techniques d’irrigation des surfaces traditionnelles à l’intérieur des oasis avec comme objectif majeur la dissuasion des pertes d’eau dans les canalisations en terre.

Le nouveau réseau d’irrigation couvrira une superficie totale estimée à 7.749 hectares répartis entre les oasis de Tozeur, Kébili et Gabès.

Couvrant une superficie de 36 000 hectares, soit le dixième des périmètres irrigués de Tunisie (estimés à environ 360 000 hectares), les oasis tunisiennes, réputées de longue date pour être des havres de repos et de fraîcheur pour les populations du désert, constituent un fort potentiel agricole en abritant des cultures vivrières, qu’elles soient fruitières, maraîchères, fourragères ou céréalières.

Localisées dans le Sud du pays aux confins du désert, ces oasis diffèrent d’une région à une autre. Les oasis dites continentales ou sahariennes sont situées dans les régions de Nefzaoua et du Jérid. Les oasis de montagne sont localisées à Gafsa et enfin les oasis littorales, une spécificité écologique en Méditerranée, sont situées dans la région de Gabès.

Victimes d’une activité agricole intensive à forte valeur marchande, notamment celle des dattiers producteurs de «Deglet Nour», qui ne favorisent pas les cultures à trois niveaux, ces oasis sont, aujourd’hui, gravement menacées par l’appauvrissement de leur sol et par une raréfaction des ressources en eau.

Pour pallier cette situation, le Groupement interprofessionnel des fruits(GIF), structure étatique chargée d’encadrer et d’assister les 40.000 palméiculteurs des oasis tunisiennes accorde des primes et d’autres subventions aux exportateurs qui prennent l’initiative d’explorer de nouveaux marchés tels que les marchés africains, les pays d’Europe centrale et orientale (Peco), les pays islamiques du Sud-Est asiatique (Indonésie et Malaisie) et la colonie maghrébine en Europe qui reste attachée aux traditions culinaires à base de dattes.

Le GIF a institué également des incitations fiscales et financières pour aider les gros conditionneurs à se mettre à niveau, à moderniser leurs équipements vétustes, à se doter d’unités de maintenance et à s’adapter aux normes de management de sécurité alimentaire plus connues sous le sigle anglais Haccp, exigées à l’exportation.

Compte tenu de l’ampleur des travaux à engager pour réhabiliter les oasis, la Tunisie bénéficie d’une assistance du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). Cette assistance consiste en la promotion de la gestion participative des ressources phyto-génétiques des palmiers dattiers dans les oasis du Maghreb (Ipgri).

Ce projet se propose de développer de nouvelles palmeraies pour lutter contre l’avancée des sables, préserver la biodiversité et valoriser des variétés de dattes plus résistantes aux parasites. Parmi ces variétés figurent le "kintichi" et "El bisr".



Fléau du «bayoudh»



Faut-il le rappeler, le principal fléau qui menace les oasis tunisiennes a pour nom "bayoudh". Ce parasite a décimé dans les pays voisins une dizaine de millions de palmiers. La Tunisie, qui ne compte que 4,5 millions de palmiers, risque d’en être affectée. L’interdiction de l’importation de plants de palmiers et la mise en œuvre d’une stratégie pour lutter contre les parasites, à l’instar de ce qui a été fait pour l’agrumiculture, s’inscrivent dans le cadre du processus engagé pour protéger l’arboriculture fruitière de ces prédateurs. Par-delà sa dimension écologique, ce projet vise également à contribuer, aux côtés de l’Etat, à la restauration du rôle de production des oasis.

Il s’agit d’exploiter à bon escient la bonne image dont jouit la variété "Deglet Nour" pour accroître au plan international, la demande pour les autres variétés.



Préserver la biodiversité



Parallèlement, des institutions de recherche locale (l’Institut des régions arides de Médenine) et des organisations non gouvernementales (ONG) locales s’emploient, pour leur part, à développer une prise de conscience des communautés nationale et locale de la problématique de la dégradation environnementale et socioéconomique des oasis tunisiennes.

Ces intervenants concentrent leurs efforts sur la préservation de la biodiversité et la protection des ressources en sol avec pour objectif l’amélioration des revenus des producteurs de dattes. C’est le cas de l’Association de sauvegarde de la médina de Gafsa (ASM Gafsa) et de l’Association de sauvegarde de l’oasis de Chénini(Asoc).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mer 10 Déc - 19:53


Gafsa : Formation à distance et exportation

Le Centre de promotion des exportations (Cepex) a organisé, en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie de la région du Sud-Ouest et du centre d’affaires de Gafsa, un atelier de travail, d’information et de sensibilisation sur la formation à distance dans le domaine de l’exportation.

Ce workshop, auquel ont pris part 30 jeunes promoteurs et chefs d’entreprise offshore dans les gouvernorats de Gafsa, Kasserine, Sidi Bouzid et Tozeur, a permis de vulgariser les techniques de marketing et de commerce international.

Il a, également, été l’occasion de mettre l’accent sur les avantages de la formation à distance et l’apport des nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic) dans le développement des méthodes de téléformation (formation à distance).

L’atelier a offert aussi l’opportunité de présenter le système en cours d’élaboration par le Cepex pour la mise en place d’un espace interactif de formation.

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=84159
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Dim 14 Déc - 7:47


La Presse Entreprendre

Utilisation des substances minérales utiles — Développement de projets

Valoriser les ressources naturelles de la région
Il y a plus d’une décennie, que dans l’optique d’enrichir et de diversifier le tissu industriel, la Compagnie des phosphates de Gafsa réfléchit au lancement de projets qui peuvent être développés à partir de l’exploitation des substances minérales de la région.
Des travaux de cartographie géologique et des inventaires géochimiques sont, alors, conduits pour étudier et identifier les éventuelles substances minérales qui peuvent être exploitées pour le développement de projets porteurs à forte valeur ajoutée. Une liste des substances minérales pouvant représenter un intérêt pour des promoteurs désirant les utiliser comme matières premières dans la fabrication de leur produit a été, depuis, établie. Dans cette liste figurent les dolomies blanches qui abondent dans les terrains éocènes du bassin de Gafsa, notamment dans les régions de Omlaarïes et M’zinda. Des essais industriels réalisés ont montré que ces derniers peuvent servir à la fabrication de carreaux en faïence, de papier et de verre. Le gypse, une autre substance minérale, présent en bonne quantité dans la zone de Jebel Om El Khecheb (Métlaoui) peut, quant à lui, être utilisé dans la fabrication de verres, de bouteilles, de matériaux de construction à haute résistance mécanique, de briques et de bêton armé.
Les sables feldspathiques, dont les réserves s’élèvent à 30 millions de tonnes, entrent, selon les essais industriels qui ont été réalisés, dans la fabrication du grès, de la céramique, de la verrerie et de la porcelaine. Quant au cherts, présent dans la région de Redeyef et dont les réserves s’élèvent à 15 millions de tonnes, il intervient dans le procédé de filtration du soufre, des huiles végétales, de la bière, du vin, de l’acide phosphorique et des eaux dans les stations de dessalement de la Sonede.
Aujourd’hui un des objectifs du pôle de compétitivité de Gafsa consiste à réaliser des études de valorisation de ces substances disponibles en quantités suffisantes afin qu’elles puissent servir de base au développement de projets. «Notre but est de proposer à des investisseurs de développer des projets qui utilisent ces substances», renchérit M. Nabil Ben Jannet, président-directeur général du pôle de compétitivité.
Le groupe Poulina s’est déjà lancé dans l’aventure. L’industriel a prévu, en effet, de monter deux projets dont l’un concerne l’exploitation et la transformation de l’argile pour la fabrication de briques et l’autre, celle du sable siliceux, pour la fabrication de béton cellulaire. La société de briqueterie qui a été créée le mois de novembre dernier va permettre de générer 120 postes d’emploi directs.
Enfin, un autre projet d’exploitation du gypse sera lancé incessamment.


Dernière édition par Kamel le Dim 14 Déc - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Dim 14 Déc - 12:20


Gafsa : la nouvelle attraction industrielle
Des décisions ambitieuses et valorisantes

L’année 2008 aura été pour le gouvernorat de Gafsa une année mémorable, aussi bien sur le plan des réalisations économiques que du développement social. Le premier élan a été pris le 16 juillet 2008 suite à la session extraordinaire du conseil régional du gouvernorat. A cette occasion, le Président de la République a pris un ensemble de décisions supplémentaires relatives à l’impulsion de l’investissement dans la région et à la création de projets.


Des décisions qui se rapportent à tous les secteurs de la vie économique. Des décisions spécifiques ont, en outre, été prises au profit de la région du bassin minier (délégations d’Oum Laâraïes, Redeyef, Métlaoui et Mdhila). Il s’agit, entre autres, d’un projet agricole intégré dont le coût total s’élève à 25 millions de dinars.
Concernant le développement industriel et technologique, maillon essentiel de toute œuvre de développement, il s’agit de créer des complexes industriels et technologiques dans chacune des délégations du bassin minier, de raccorder le gouvernorat au réseau du gaz naturel( opération qui coûtera 31 millions de dinars), de créer une zone industrielle à El Guettar et une zone artisanale à Belkhir.
Il a, en outre, été décidé de réduire de75% la taxe en vigueur en matière d’exploitation des carrières de pierre dépendant des biens de l’Etat à condition que les travaux de transformation aient lieu sur place. Trois cents millions de dinars ont, en outre, été alloués au Fonds de réorientation et de développement de centres miniers et à la Compagnie des phosphates de Gafsa afin qu’elles puissent participer au capital des sociétés qui seront créées.
D’un autre côté, un projet de cimenterie sera créé offrant 300 postes d’emploi et dont le coût s’élèvera à 300 millions de dinars et une usine de production de triacide de phosphate supérieur qui permettra d’offrir 400 postes d’emploi; le coût de cette dernière sera de 600 millions de dinars.
La réalisation d’un équilibre entre les différentes régions du gouvernorat est un autre point qui fut soulevé lors de cette réunion extraordinaire du conseil régional. Un tel équilibre est, en effet, basique pour consolider le développement global de la région et pour offrir à chaque citoyen de la région des chances égales en matière d’accès aux sources de revenu et aux différents services vitaux.
Pour réaliser cet objectif, il a été décidé de créer quatre projets de développement intégré dans chacune des délégations du bassin minier, le coût de chacun de ces projets s’élève à 20 millions de dinars.
Six millions de dinars seront, dans ce même ordre d’idées, alloués au profit de cinq mille demandeurs d’emploi, et ce, en augmentant le nombre de journées de travail accordées à la région et mises à la disposition des interventions du Fonds National pour l’Emploi (FNE). Sur un autre plan, il a été décidé d’aménager et de renforcer la route régionale Oum Laâraïes-Redaïf et la construction d’une piste reliant Gouifla à Borj Mzinda et à Mdhila.
Les secteurs du tourisme, de la jeunesse et des sports ont eux aussi été abordés à l’occasion de la tenue de ce conseil et ont fait l’objet d’un ensemble de mesures visant à leur impulser un nouvel élan et à les développer tout autant que les autres secteurs-clefs. On citera, entre autres, l’inclusion des sites archéologiques et écologiques de la région dans les circuits touristiques, l’aménagement et la promotion du circuit du train" le lézard rouge" à Métlaoui et l’asphaltage de la piste reliant la station de transmission Djebel Biadha et Sened-Jebel et la création d’un village d’artisanat à El Guettar.
Les jeunes occupant une place centrale dans le projet présidentiel, ont bénéficié d’un ensemble de décisions qui visent toutes à leur offrir un meilleur accès à l’information et au divertissement. Dans ce cadre, il a été décidé la construction d’un complexe omnisport à Métlaoui, un projet qui coûtera environ un million 250.000 dinars et la construction d’une maison des jeunes à Om El Khir.
L’amélioration des conditions de vie des citoyens de la région a également été abordé. Ainsi, il a été décidé de connecter 2.400 familles de Gafsa-Nord au réseau d’eau potable, le projet coûtera 2 millions 300 mille dinars.
Suite à ce conseil régional, plusieurs actions ont été entreprises, des actions spécifiques et ciblées qui visent en premier lieu à promouvoir la région en tant que région compétitive où il est intéressant d’investir. C’est dans ce cadre qu’un séminaire sur le partenariat et le développement des investissements a été récemment organisé. Cette rencontre a généré un ensemble d’accords de base pour 62 nouveaux projets , projets qui permettraient de créer 4.000 postes d’emploi.
Une présence remarquable d’investisseurs étrangers commence également à se faire sentir dans la région, présence qui reflète à quel point la région peut être compétitive et combien ses potentialités humaines et économiques sont prometteuses.


Nadia CHAHED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Ven 19 Déc - 21:51

La Presse Gros Plan

Collecte et transport des déchets en plastique

Une initiative qui donne le ton
14 mars 2005 : cette date restera certainement gravée dans la mémoire de ce technicien supérieur en génie mécanique, diplômé de l’Institut supérieur d’enseignement technologique de Gafsa en 2003. C’est en effet ce jour que Salem Ouelhezi fait ses premiers pas dans le monde du travail.




La collecte des déchets : une mine de petits emplois
Depuis, ce jeune s’est installé à son propre compte, en tant que promoteur d’un microprojet environnemental monté dans le cadre du réseau "Cheb", destiné particulièrement à la collecte et au transport des déchets en plastique. Il s’agit du premier jour où il s’est senti capable de prendre son destin en main, mais aussi d’avoir la possibilité d’employer d’autres personnes. Son projet, financé par la Banque tunisienne de solidarité avec un crédit de 31 mille dinars, compte bientôt quatre ans d’activité. «Outre un fonds de roulement estimé à 1.200 dinars, ce crédit, remboursable sur neuf ans, à raison de quelque 269 dinars par mois, m’a été accordé sous forme d’une camionnette, d’un ordinateur portable et d’une bascule», précise le jeune homme.
2005, décrétée année nationale de lutte contre la pollution due aux déchets plastiques : Salem y a été l’un des vingt-quatre jeunes à s’engager dans l’initiative privée au service de cette cause. Les jeunes ont été répartis à travers plusieurs régions, mais chacun ayant sa propre zone d’intervention suivant une délimitation géographique bien déterminée, préétablie par l’Agence nationale de gestion des déchets (Anged).
Chef d’orchestre sur la scène de la lutte contre la pollution par les déchets, cette dernière ne manque pas de tout organiser à sa manière. Salem reçoit pour mission de couvrir la partie ouest de la capitale, à savoir les cités huppées d’El Menzah, El Manar et d’Ennasr. Très tôt le matin, le jeune promoteur dans ce métier vert n’hésite pas à parcourir, quotidiennement, les épiceries, les grandes surfaces, les écoles, les lycées et les immeubles d’habitation à la recherche des moindres déchets plastiques. Qu’il s’agisse de bouteilles d’eau ou de boissons gazeuses, de sachets noirs ou blancs, l’essentiel est d’accumuler autant qu’il est possible ces déchets dans des conteneurs réservés. «Un métier, certes, propre et profitable, mais qui requiert beaucoup d’efforts et de patience. Car, pour obtenir un seul kilo de déchets, il me faut au moins trente bouteilles d’eau», estime-t-il. De plus, à l’en croire, l’opération est loin d’être rentable en hiver, basse saison pour la consommation des boissons.
Le tour laborieux des cités concernées pour le bilan journalier lui a appris la portée du travail collectif. Salem a initié, au départ, deux jeunes à la recherche d’un emploi. L’un l’accompagne pour la collecte, l’autre s’est investi dans le tri sélectif des déchets au dépôt de la cité Ettadhamen : un lieu loin du point «Ecolef» situé dans le quartier Montplaisir de la capitale, où les déchets doivent être transportés.
«J’achète auprès des habitants et des commerçants à 300 millimes le kilo pour revendre à 500», révèle le jeune homme, qui se montre satisfait. Malgré une marge modeste de 200 millimes par kilo, un salaire mensuel de 300 dinars qu’il paie à chacun de ses agents-collaborateurs et les frais qu’il consacre au véhicule, carburant et entretien, le jeune homme se déclare content de son sort. «Je réalise actuellement un chiffre d’affaires mensuel de 6 mille dinars». Sachant que le Fonds national de l’emploi 21-21 a pris en charge le salaire des employés durant les trois premières années à hauteur respectivement de 75, 50 et 25 %. Un soutien matériel au titre du nouveau recrutement.
Partenaire dans la bataille de l’emploi, l’environnement est devenu, depuis que le besoin de sa protection s’est fait sentir de façon aiguë, un des secteurs générateurs d’opportunités de travail. Et la gestion des déchets, en tant que défi de propreté et enjeu écologique, s’est érigée en véritable source de richesses.
Investir dans la collecte et le transport des déchets plastiques pour atténuer le fléau de la pollution, c’est associer le professionnel à une culture citoyenne du développement durable. Toutefois, selon le jeune promoteur, ce créneau, si porteur soit-il, n’est pas tout à fait épargné par l’effet des négligences. «Le désordre des ordures et leur rejet n’importe où par les habitants sont des facteurs qui rendent ma tâche encore plus difficile», fait-il remarquer.
En dépit de ces contraintes, dues essentiellement aux lacunes d’une vraie éducation environnementale saine, traduite dans les esprits et les comportements, les ambitions de Salem Ouelhezi sont grandes. Il forme le souhait de voir son petit projet prendre de l’élan pour se transformer en une entreprise de gestion, de valorisation et de recyclage du plastique. Un rêve fort réalisable.

Kamel FERCHICHI

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=23&news=84696
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Dim 4 Jan - 12:46

Ordonné par le Président Ben Ali

Le projet M’dhilla 2 opérationnel fin 2011
• Création prévue de 400 emplois dont 50 au profit des diplômés du supérieur


• Lancement de l’appel d’offres international pour la réalisation de l’unité de production de triple super phosphaté

Un appel d’offres international a été lancé récemment pour la réalisation de l’usine M’dhilla 2 de production de triple super phosphaté.

Ce projet avait été ordonné par le Chef de l’Etat afin de renforcer la production du Groupe chimique tunisien (GCT) en engrais chimiques devant être utilisés dans l’agriculture et destinés également à l’exportation.

Le coût de réalisation et d’équipement de cette structure industrielle s’élève à 600 millions de dinars. Sa capacité de production est estimée à environ 500 mille tonnes par an de triple super phosphaté.

Le projet qui entrera en phase de production effective d’ici fin 2011 créera 400 emplois dont 50 au profit des diplômés du supérieur.

Cette usine appelée à transformer 900 mille tonnes de phosphate brut et 180 mille tonnes de soufre se compose d’une unité de production d’acide sulfurique d’une capacité de production journalière de 1800 tonnes. Parmi les principales caractéristiques de cette unité l’adoption de la technique d’absorption du dioxyde de soufre et ce afin de réduire les émanations de ce gaz, de manière à préserver l’environnement.



Autosuffisance énergétique



Cette unité se caractérise par l’exploitation optimale de l’énergie résultant de la combustion du soufre et la double absorption pour produire 1,68 tonne de vapeur en vue de la production d’électricité, et ce, pour chaque tonne d’acide phosphorique contre 1,2 tonne pour ce qui est des unités actuelles du GCT.

Le projet se compose également de deux unités, la première destinée à la production quotidienne de 600 tonnes d’acide phosphorique dilué et la deuxième réservée à la production de 1.600 tonnes de triple super phosphaté par jour. Elle sera équipée d’un système de réduction de la poussière dans les unités de criblage et de trituration du triple super phosphaté.

Parmi les autres caractéristiques de cette entreprise industrielle dont les études techniques et de faisabilité ont été réalisées par des compétences tunisiennes relevant du GCT, l’autosuffisance en énergie électrique et l’acheminement de l’excédent de cette énergie qui se situera entre 3 et 5 mégawatts par heure vers le réseau national d’électricité.

Il y a lieu de rappeler que le GCT produit annuellement entre 800 et 900 mille tonnes de triple super phosphaté dont 90 % pour l’exportation et 10 % pour la consommation locale se plaçant ainsi à la tête des producteurs et exportateurs de cette matière au plan international.

Le GCT qui compte parmi les plus importants clients de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) à travers ses différentes structures industrielles et la transformation d’environ 6,5 millions de tonnes de phosphate brut par an en 1.700 tonnes de divers engrais chimiques dont surtout le double phosphate d’ammonium, l’acide phosphorique, le triple super phosphaté et le phosphate bicalcique.

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=85684
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Sam 10 Jan - 10:49

samedi 10 janvier 2009 ثقافة

مهرجان ربيع قفصة:
تكريم كرو.. و«ثلاثون» الجزيري في الافتتاح

تونس/الصباح: تقرر تنظيم الدورة الجديدة لمهرجان ربيع قفصة أيام 20 و21 و22 مارس 2009، حيث تكون الانطلاقة بالاستعراض الكبير والمعارض الوثائقية المتعددة الاتجاهات والألوان وألعاب الفروسية والشعر الشعبي مع عروض للدراجات النارية والمناطيد بوادي بيّاش.

ويقدم المهرجان في جانب آخر منه مجموعة من الأنشطة الثقافية والإبداعية المتنوعة الموجهة إلى الأطفال إلى جانب اختيار ملكة جمال الربيع.

تكريم أبو القاسم كرو

الجانب الأدبي في هذه التظاهرة يتضمّن احتفاء وتكريما للأديب والمفكر الكبير أبو القاسم محمد كرو تقديرا واعترافا بزخم عطائه الأدبي والإبداعي بالتعاون مع جمعية صيانة مدينة قفصة.

«ثلاثون» و«خمسون»

واختارت في جانب آخر هيئة مهرجان ربيع قفصة أحدث الأعمال الابداعية في السينما والمسرح لتقديمها في سهرتين من المنتظر أن يتابعها جمهور غفير على اعتبار القيمة الفنية لهذين العملين.

ففي اليوم الأول للمهرجان يلتقي الجمهور مع الفاضل الجزيري من خلاله عمله السينمائي «ثلاثون» الذي يروي صفحات من التاريخ التونسي خلال فترة ثلاثينات وأربعينات القرن الماضي.. علما وأن هذا العمل السينمائي قد أثار ردود فعل متعدّدة بين مؤيد ومعارض لمضمونة.أما الاختتام فيقدم مسرحية خمسون للفاضل الجعايبي بطولة جليلة بكار وهي مسرحية ذات نفس سياسي مستمد من عديد الحقائق التي يعيشها العالم اليوم.

م.بن أحمد
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mar 13 Jan - 15:13



Culture
Festival international de Gafsa 2009 : Le printemps sera Show !




Le Festival international de Gafsa se tiendra les 20, 21 et 22 mars 2009 dans sa troisième session. Placée sous l’emblème triptyque : culture, tourisme et loisirs, cette édition se veut plus innovante par rapport aux précédentes. Raison pour laquelle, on parle déjà du «Printemps de Gafsa».
Gafsa innove, séduit et attire. En effet, ses responsables veulent faire du printemps de l’année 2009, qui pointe à l’horizon, une véritable fiesta culturelle. Ainsi, pour ne pas être pris de court, les organisateurs de la troisième session du Festival international de Gafsa et, à leur tête, Taoufik Ahmed, ont d’ores et déjà mis la main à la pâte pour élaborer quelques mois à l’avance un programme copieux. Au menu de cette session, on trouve notamment des spectacles, des expositions, des animations mais également des rencontres littéraires. Le festival comporte aussi un volet touristique alléchant. Dès le premier jour, une visite aux oasis situées à quelques encablures de la zone touristique du Montazah El Hassen est au programme. Des spectacles de Kroumirie, des scènes de danses folkloriques teintées de chants populaires, les acrobaties de motocyclettes, sont au programme de cette première journée. Les différentes festivités d’ouverture seront clôturées aussi par la projection du film «Thalathoun» (Trente) de Fadhel Jaziri, à la Maison de la Culture de Gafsa.
La deuxième journée sera marquée par une table ronde littéraire. Au cours de cette rencontre, un hommage sera rendu à Abou El Kacem Kerrou. Les autres festivités sont organisées en collaboration avec l’Association tunisienne de la restauration de la ville de Gafsa et s’annoncent particulièrement intenses. Parmi celles-ci, on cite notamment la cérémonie de mariages collectifs organisée grâce au parrainage des structures sociales locales en guise de solidarité avec les couples aux revenus limités. Ces mariages collectifs seront animés par l’artiste Moncef Abla au Complexe de la ville de Gafsa.
La clôture de ce festival, programmée pour dimanche 22 mars, sera marquée aussi par une kyrielle de manifestions culturelles au profit des jeunes. Une animation pour enfants sera organisée au «Jardin 7 novembre de Gafsa» ainsi que des séances de dessin et de peinture en collaboration avec l’Association des Arts plastiques. Il est prévu également, lors de la clôture, l’élection de Miss Printemps de Gafsa à l’espace «Abidi». Le public amateur du Quatrième art sera régalé aussi par une représentation théâtrale. Il s’agit de «Khamsoun» de Fadhel Jaibi et Jalila Baccar qui sera présentée à la Maison de la Culture de Gafsa. Parallèlement, à ces manifestations culturelles, d’autres spectacles pour jeunes, où se produiront des artistes comme Chab Salih en plus d’une exposition d’artisans. Des sorties quotidiennes et une intense animation à la zone touristique étofferont le menu déjà riche du festival.



Ousmane WAGUE

http://www.lequotidien-tn.com/detailarticle.asp?IDX=61167
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mer 14 Jan - 10:24


Développement régional

Démarrage imminent de deux nouveaux projets industriels à Gafsa
• Coût : 5 MD

Les projets de construction de deux centres de travail à distance dans les délégations de Métlaoui et Redeyef (gouvernorat de Gafsa) ont démarré récemment. Ils nécessiteront une enveloppe globale de 4 millions de dinars (MD).

Ces projets, réalisés par le Pôle de compétitivité de Gafsa (PCG), s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la décision présidentielle relative à la création de quatre complexes industriels et technologiques dans les délégations de Redeyef, Moularès, M’dhilla et Métlaoui.

Les centres de travail à distance, qui seront opérationnels en juillet 2009, permettront de créer entre 200 et 300 opportunités d’emploi, notamment au profit des diplômés du supérieur.

Des projets similaires seront, prochainement, créés à Moularès et M’dhilla.

Les complexes industriels et technologiques comporteront, en outre, des espaces et locaux industriels destinés à abriter des projets à forte employabilité.

A cet effet, des travaux sont en cours de réalisation pour la construction de 3.700 m2 de locaux industriels à Moularès et 3.600 m2 à Redeyef. Ces espaces seront fin prêts en février prochain.



Une cascade de projets



Ils viennent consolider les projets déjà réalisés dont, notamment, des locaux industriels d’une superficie globale de près de 2.000 m2 à Moularès, 1.100 m2 à Borj Akerma (M’dhilla) et 4.800 m2 à Redeyef. D’autres espaces industriels viennent d’être parachevés dans la zone industrielle d’Akilaa (Gafsa).

Au cours des prochains jours, deux projets devront démarrer dans le gouvernorat de Gafsa, moyennant des investissements de l’ordre de 5 MD. Le premier concerne l’extension de la zone industrielle d’Akilaa en y intégrant 13 ha supplémentaires et le second porte sur la création d’une nouvelle zone industrielle à Métlaoui sur une superficie de 10 ha.

Des études techniques et d’impact environnemental sont menées actuellement en prévision de la construction des zones industrielles à Moularès, Redeyef, M’dhilla et Guettar. Les travaux devront démarrer au cours du premier trimestre 2009.

Des espaces industriels sont, également, prévus dans toutes les autres délégations de la région de Gafsa.

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=86240
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Transport aérien : Compagnie low-cost Transavia   Lun 19 Jan - 8:03

Proximités dimanche 18 janvier 2009


Transport aérien : Compagnie low-cost Transavia
Tozeur à partir de 60 euros, Djerba et Monastir à partir de 70euros.

Les "low cost" continuent d'avoir leurs adeptes en cette période de crise. Transavia.com. filiale d'Air France de vols à bas coût ne cesse de se positionner sur le moyen-courrier de loisirs en adaptant au marché français une formule qui a fait ses preuves ces dernières années en Tunisie.

Les destinations desservies par Transavia.com seront celles "traditionnellement demandées par la clientèle "loisirs" françaises" : le Maroc, la Tunisie, l'Espagne et la Grèce. En contrepartie de ces tarifs compétitifs, les services à bord seront réduits à leur plus simple expression comme c'est le cas dans les autres compagnies « low cost ». Les repas et les boissons seront payants mais de qualité. Une nouvelle carte sera proposée tous les trois mois. L'attribution des sièges sera systématique, ce qui devrait éviter les bousculades au moment de l'embarquement. Les avions seront équipés d'écrans qui permettront de visionner des films. Pour la vente des billets, Transavia.com privilégie le contact direct avec ses clients grâce à son site Internet. Les billets seront également en vente auprès des partenaires commerciaux habituels d'Air France. Transavia.com propose des promotions à destination de Marrakech, Porto, Séville, Cracovie, Palerme, Oujda, Agadir, Tozeur, Djerba, Monastir et Hurghada.

Les passagers pourront réserver jusqu'au 19 janvier, pour des vols effectués du 19 janvier au 31 mars 2009. Les prix pour Tozeur sont fixés à partir de 60 euros (TTC) le vol aller simple. Pour Djerba et Monastir sont à partir de 70 euros le vol aller simple.

K.B


http://www.letemps.com.tn/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Sidi Bouzid en liesse   Sam 31 Jan - 0:24

Sports vendredi 30 janvier 2009
Sidi Bouzid en liesse

L'effervescence à Sidi Bouzid et les villes avoisinantes (Bir Lahfay, Mazouna, Sidi Ali Ben Aoun, Meknassi, Rgueb, etc.) va crescendo à mesure que l'échéance de la visite historique de l'Espérance Sportive de Tunis se rapproche.

Déjà samedi,

Ameur Bahri en se rendant à Gafsa a fait un crochet par Sidi Bouzid histoire de mettre en place la meilleure logistique pour le déplacement des siens. Un accueil chaleureux lui a été réservé avec promesse d égorger une floppée de moutons en l'honneur des tunisois le jour du match. Les responsables espérantistes ainsi qu'une brochette d'anciens joueurs seront honorés à l'occasion par le bureau directeur local présidé par Mohamed Amri. Les travaux avaient déjà commencé : élagage des arbres entourant le stade, construction d'une estrade pour les supporters visiteurs, amélioration de l'état des vestiaires, etc.

Un seul problème mais de taille, le terrain à la limite de l'impraticable et risquant de causer des blessures aux différents protagonistes.

Les minimes (A) également à Sidi Bouzid

Pour conférer plus d'attraction à cette journée, le hasard y est allé de son grain de sel en offrant aux locaux l'Espérance également mais en en minimes (A). Dr Lotfi Sassi délégué de la jeune catégorie de l'EST nous a confiés que la rencontre des jeunes confèrerait à coup sûr à la ville une animation particulière dès les premières heures de la journée.

Le rêve reste permis

D'aucuns dans tout le gouvernorat ne jurent que par la double victoires, seniors et minimes (A) des centristes devant leurs pourtant illustres hôtes. Sur 90' et en match de coupe tous les rêves sont permis et la hiérarchie habituelle de ne point tenir la route. Des primes faramineuses sont promises en cas de qualification.

Mais au-delà de la victoire espérée, c'est surtout la réussite de cette journée qui préoccupe tous les responsables de la région voulant faire de cette visite un dimanche de fête, de fraternité.

Mohamed Sahbi RAMMAH

http://www.letemps.com.tn/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Dim 1 Fév - 13:32

dimanche 01 février 2009 الحياة الوطنية
في قفصة:
جريمة قتل تلميذ بساحة معهد ثانوي

القبض على الجاني

قفصة ـ الصباح: جريمة قتل فظيعة اهتز لسماعها امس اهالي مدينة قفصة واثارت استغرابهم نظرا لمكان حدوثها حيث تمت هذه الجريمة بساحة احدى المؤسسات التربوية المتواجدة وسط المدينة والتي راح ضحيتها التلميذ المقيم بذات المؤسسة طه خلايفية.
وقد اعلمنا شهود عيان اثناء الحادثة ان مجموعة من الشبان قد اقتحموا ساحة المعهد والتفوا بالمجني عليه قبل ان يحصل تشابك فيما بينهم بالايدي وفي الاثناء استل احد هؤلاء الشبان سكينا وانهال بها على بطن المجني عليه واسقطه ارضا وسط بركة من الدماء. مع الاشارة ان الضحية يبلغ عمره 19 عاما وهو تلميذ بالسنة الثالثة آداب بالمؤسسة التعليمية التي ضاق داخل اسوارها الحياة كما انه اصيل منطقة سيدي بوبكر من معتمدية ام العرائس اما بخصوص الجاني فقد علمنا انه تم القبض عليه علما وانه في حالة طرد من ذات المؤسسة التي زاول تعليمه بها في السنوات الاخيرة. وفي نفس الصدد نشير الى تحول اعداد غفيرة من التلاميذ والمواطنين الى محيط مستشفى قفصة اين تم قبول الضحية في حالة موت وذلك حسبما افادنا به مصدر طبي يعمل بالمؤسسات الاستشفائية المذكورة. وحال سماع خبر الجريمة تحولت السلط الجهوية الى مستشفى قفصة لمتابعة المسألة نظرا لاهميتها وخطورتها حيث تمت الجريمة المذكورة في رحم احدى المؤسسات التعليمية الى جانب ذلك تحولت السلط القضائية الى مستشفى قفصة اين تم الاحتفاظ بجثة التلميذ ببيت الأموات قبل نقل الجثة الى الطب الشرعي بالقصرين للتشريح واذنت بفتح تحقيق حول ملابسات هذه الجريمة.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mar 3 Fév - 7:59


الجريمة في قفصة والدموع في أم العرايس
شاب يقتحم المعهد ويقتل التلميذ طه وسط ساحة العلم

مئات التلاميذ تابعوا الجريمة لحظة بلحظة واستياء من تأخّر الإسعافات

القاتل غريب عن المؤسسة التربوية فمن يتحمّل مسؤولية تواجده بداخلها؟

الأسبوعي ـ القسم القضائي: هي جريمة بشعة وفظيعة ومرفوضة بكل المقاييس تلك التي شهدها صباح أوّل أمس السبت المعهد التقني بقفصة وراح ضحيتها التلميذ طه بن محمد الهادي خلافية
اقرأ





[size=18][color=white][b]الذي كان يزاول دراسته بالسنة الثالثة ثانوي. فهذه المؤسسة التربوية دنست نهاية الأسبوع وسالت فيها الدماء وتحولت فجأة الى مسرح لجريمة قتل تابعها مئات التلاميذ وعدد من الأعوان الإداريين والعملة بالمعهد في حالة ذهول وحيرة وصدمة وصياح وصراخ إذ عجزت عشرات التلميذات عن تحمل ذلك المشهد المؤلم وأطلقن عقيراتهن بالصراخ.. حتى الفتيان بكوا وهم يتابعون احتضار زميله.. يتابعون طه ينزف لعشرات الدقائق ويتألم قبل أن يغمى عليه.. يتابعون في خوف ورعب هروب القاتل الذي اقتحم قبل ذلك المعهد شاهرا سكينه.. باحثا عن غريم قريبه وعندما اقترب منه سدّد الطعنة خطأ.. سدّدها باتجاه «طه» البريء الذي كان خالي الذهن مما حدث ويحدث فأرداه قتيلا حسبما أفادنا أفراد عائلته به..


مكالمة هاتفية

«كانت الساعة تشير الى تمام العاشرة صباحا» ـ يتابع رضا شقيق المأسوف عليه ـ «عندما رن جهاز هاتفي الجوّال.. جاءني الصوت مرتجلا، مضطربا، مختنقا.. «خوك جرح في المعهد ونقل الى المستشفى..» لم ندر ماذا نفعل؟ ولم ندر ماذا حصل؟ وما سرّ الجرح الذي أصيب به شقيقي طه ونوعيته.. أجريت اتصالات عديدة وتوجهت رفقة بعض أقاربي من مسقط رأسنا أمّ الغضاب (معتمدية أم العرايس) نحو مدينة قفصة لاستجلاء الحقيقة وبوصولنا سارعنا بالتوجه مباشرة الى المستشفى».

ألم شديد

بكى هنا رضا وهو يذكر تلك اللحظات التي صعقت كل أفراد العائل قبل ان يواصل الحديث: «لقد أعلمونا بوفاة أخي» وتختنق العبرات مجددا في حلق الأخ المكلوم..

الحزن كان كبيرا في أمّ القصاب (مسقط رأس الضحية) كما في قفصة حيث يدرس.. الجميع تألمّوا وبكوا وفاة طه التلميذ المستقيم والذي شاء طيش شاب أن ينهي حياته داخل مكان لنهل العلم ويقصف عمره في ريعان الشباب (20 سنة).

طعنة قاتلة

ويقول والد الضحية: «لقد علمنا أن خلافا وقع خارج المؤسسة التربوية بين شابين أحدهما قريب المشبوه فيه الرئيسي فاستنجد الأخير بقريبه لمساندته باعتبار ـ على ما يبدو ـ اختلال ميزان القوى بين المتخاصمين. وفي حدود الساعة التاسعة و55 دقيقة صباحا اقتحم القاتل المعهد على مرأى من الحراس والقيمين وهو يشهر سلاحه دون أن يعترضه أي كان أو يحاول صده وتوجه مباشرة نحو ساحة العلم باحثا عن خصم قريبه وعندما اقترب من الأخير أمسك بالسكين بكل قوة وسدّد بواسطتها طعنة.. ولكن نصل السكين لم يتوغل في جسم الخصم بل توغّل في بطن شقيقي 16صم.. وأمام فداحة الجريمة وذهول الجميع من تلاميذ وإطارات وعملة لاذ القاتل بالفرار فيما ظلّ شقيقي ينزف دون أن يتلقى أية إسعافات طيلة عشرات الدقائق وعندما نقل الى المستشفى فارق الحياة متأثرا بالمضاعفات البليغة لنزيف دموي حاد».

مسؤولية من؟
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mar 3 Fév - 8:05

la suite la suite la suiteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
وعاد شقيق الضحية للحديث فقال أن شقيقه كان يدرس بمعهد الحي الجديد بقفصة ولكنه انتقل هذا العام الى المعهد التقني حيث لقي حتفه ولئن أثنى محدثنا على مجهودات الإطار الطبي والإداري بمستشفى قفصة ورجال الأمن وبقية السلط فإنه عاتب الإطار الإداري بالمعهد التقني قائلا: «لست أدري كيف يسمح لشخص غريب عن المعهد أن يدخل هذا المكان المقدّس لطلب العلم».. وتساءل: «أين الحراسة بالباب الرئيسي للمؤسسة؟».

وختم بالقول: «إذا أصبح التلميذ داخل مؤسسته التربوية غير مؤمن فأين سيشعر بالأمان؟ نحن لن نصمت عن حقوق شقيقي وسنقاضي المسؤولين عن وقع هذه الجريمة التي راح ضحيتها بريء لا عملت إيدو ولا ساقو».

إيقاف القاتل

يذكر أن أعوان فرقة الشرطة العدلية بمنطقة الأمن الوطني بقفصة تعهدوا بالبحث في ملابسات القضية وقد تمكنوا من إيقاف القاتل في نفس اليوم وهو حاليا رهن الاحتفاظ في انتظار تسجيل أقواله وإحالته على قلم التحقيق.

صابر المكشر

للتعليق على هذا الموضوع:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Jeu 5 Fév - 19:03

Justice

Verdict dans l'affaire des personnes impliquées dans des troubles à Gafsa
La chambre criminelle près la Cour d'appel de Gafsa a rendu, hier, son verdict dans l'affaire des personnes impliquées dans des troubles survenus en 2008 dans la région de Gafsa et dans des actes portant atteinte aux personnes et aux biens.

La Cour a prononcé des peines réduites par rapport à celles rendues en première instance, le 11 décembre 2008.

Les peines prononcées hier varient entre deux ans de prison avec sursis et 8 ans de prison ferme. La Cour a infirmé des jugements de non-lieu rendus en première instance contre 5 prévenus, les condamnant à deux ans de prison avec sursis. Elle a confirmé les peines prononcées contre les prévenus en état de fuite.

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Gafsa avait examiné cette affaire lors d’une première audience tenue le 13 janvier 2009 et décidé, à la demande de la défense, de la renvoyer au 3 février, séance au cours de laquelle il a été procédé à l’interrogatoire des prévenus et à l’audition des plaidoiries des avocats.

Il est à rappeler que les peines prononcées en première instance variaient entre le non-lieu et dix ans et un mois de prison ferme à l’encontre de 38 prévenus dont 21 en état d’arrestation, 13 en liberté et 4 en fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Lun 9 Fév - 19:29

Infrastructure à Sidi Bouzid

Liaison au réseau autoroutier et opportunités de développement en perspective
M. Slaheddine Malouche, ministre de l'Equipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire, a effectué, samedi, une visite de travail dans le gouvernorat de Sidi Bouzid.

Au cours de cette visite, le ministre a présidé une séance de travail consacrée à l’examen des moyens permettant l’amélioration de l’infrastructure, les plans d’aménagement urbains, la protection des villes contre les inondations et l’identification de réserves foncières afin de garantir une extension saine des villes.

Le ministre a rappelé, à cette occasion, la décision présidentielle visant à relier les gouvernorats du Centre et du Sud-Ouest, et notamment les gouvernorats de Kairouan, Sidi Bouzid, Gafsa et Kasserine, au réseau autoroutier. Il a souligné, à cet égard, les opportunités offertes par ce projet pour le développement économique et agricole dans ces gouvernorats.

Le ministre a évoqué les projets d’infrastructure réalisés, depuis le Changement, dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, dont notamment ceux relatifs à la promotion du réseau routier et des pistes vicinales et à la protection des villes contre les inondations.

Il est à relever, à cet égard, que les routes bitumées sont passées de 441 km en 1987 à 1.574 km actuellement. Les pistes vicinales ont atteint 900 km en 2008. L’on note également que huit villes, situées dans le gouvernorat, sont désormais protégées contre les risques d’inondation.

Au cours de cette visite, M. Slaheddine Malouche a annoncé la révision du plan d’aménagement de la ville de Sidi Bouzid, appelant à engager une réflexion en vue de la création de petits villages ou d’agglomérations périphériques, une expérience qui a été concluante dans d’autres régions du pays.



150 MD pour réhabiliter 56 quartiers populaires



Pour ce qui est du programme de protection des quartiers populaires, le ministre a indiqué que le programme présidentiel concerne 56 quartiers populaires moyennant des investissements de l’ordre de 150 millions de dinars. Il a cité, à ce sujet, le quartier populaire "Ennawar" dans la ville de Sidi Bouzid.

Le ministre a, par ailleurs, effectué plusieurs visites de terrain pour s’informer de l’avancement des projets de construction de routes et des travaux d’aménagement de quartiers dans différentes délégations du gouvernorat. Dans la délégation de Sidi Ali Bououn, le ministre a pris connaissance des travaux d’aménagement du quartier "Erriadh" ainsi que des travaux de bitumage de la route Hassi El Frid dont le coût de réalisation s’élève à 3 millions de dinars. Il a également pris connaissance du projet de protection du village Ettouila contre les inondations (90 millions de dinars). Dans la délégation de Meknassi, le ministre a inspecté les travaux de réaménagement de la route nationale n°14 (8 millions de dinars).

Le ministre a, d’autre part, inspecté, à la fin de sa visite, les travaux en cours pour le réamenagement esthétique de l’entrée de la ville de Mazzouna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mer 11 Fév - 11:22

Centres d'affaires - Création d'entreprise
Région de Gafsa

Valorisation de la recherche
La présence du technopôle de développement de Gafsa oriente quelque peu les activités du centre d'affaires qui est l’une des structures modernes les plus sollicitées par les promoteurs

Créé en 2005, le centre d’affaires de Gafsa fournit plusieurs services à savoir l’attraction des promoteurs et la consolidation de la culture entreupreunariale,l’accueil et l’orientation, l’assistance et la consultation, la formation, la préparation du plan d’affaires et de l’étude du projet, l’aide au financement et l’accompagnement des promoteurs . Il a reçu depuis sa création 1.135 visiteurs dont 714 demandeurs d’informations et 421 promoteurs. Il a, par ailleurs, permis la réalisation de 35 projets, sachant que d’autres sont en cours et 300 idées de projets ont été enregistrées.

Le centre joue un rôle au niveau régional dans la mesure où il est chargé d’accompagner et d’encadrer les promoteurs à concrétiser leurs projets depuis l’idée jusqu’à l’étude de faisabilité et la demande de financement auprès des banques. Les promoteurs bénéficient ainsi du soutien nécessaire dans tout le processus de création d’entreprise dans ce gouvernorat qui dispose de spécificités naturelles et humaines particulières. Le centre d’affaires revêt une importance clé grâce, en outre, à la présence du technopôle de développement de Gafsa qui est l’une des structures modernes les plus sollicitées par les promoteurs. Ce technopôle destiné à regrouper des compétences scientifiques et technologiques d’un niveau élevé, est ouvert aux activités industrielles. Il fournit, par ailleurs, la promotion et l’accompagnement des promoteurs pour la création de nouvelles entreprises innovantes en plus des activités de recherche, de développement et de formation. A travers cette structure, on cherche à établir un lien entre la formation, la recherche et la production, à favoriser l’incubation et la création d’entreprises innovantes par la valorisation des résultats de la recherche. Il s’agit aussi de stimuler la création d’emplois surtout pour les diplômés de l’enseignement supérieur, d’améliorer la capacité compétitive de l’industrie nationale et de favoriser l’investissement direct étranger dans la région de Gafsa. Cette région classée parmi les zones de développement régional prioritaire arbore plusieurs opportunités d’investissement à savoir le secteur Industriel des Matériaux de Construction de la Céramique et du Verre « IMCCV», le secteur des industries mécaniques et métallurgiques, celui des composants auto et les industries du cuir et de la chaussure. Les sources des idées de projets sont puisées au niveau du centre d’affaires de Gafsa qui a pour mission d’orienter les personnes désirant créer leurs projets .Partant, il va faciliter leur réalisation en offrant les services nécessaires aux promoteurs et investisseurs pour le lancement ou le développement de leurs idées de projets.

Sana B.

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=16&news=88041
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mer 11 Fév - 11:34

Proximités mardi 10 février 2009
Potins
Nominations

Topnet se lance dans le e-learning
Le ministère de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine annonce les nominations suivantes ; M. Chokri Tlili ; commissaire régional de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine à Kébili ; M. Hichem Zidi, commissaire régional de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine à Gafsa ; M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Ven 13 Fév - 11:35

Rencontre interrégionale, à Gafsa, sur l’enseignement supérieur

Le système des contrats-programmes avec les universités en débat
Les universités du Sud se sont réunies, hier, dans le cadre d'une rencontre interrégionale sur "Le système des contrats-programmes avec les universités et les institutions de l'enseignement et de la recherche scientifique".

La rencontre a été l’occasion de mettre en lumière le système de la contractualisation adopté en vertu de la nouvelle loi sur l’enseignement supérieur promulguée en février 2008.

M. Lazhar Bououni, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Technologie, a indiqué que la nouvelle réglementation permettra de conférer un bond qualitatif à la formation universitaire et de se mettre au diapason des mutations que connaît ce secteur, en accordant toute l’attention requise à la qualité et l’instauration de la culture entrepreneuriale.

Cette loi, a-t-il noté, a conforté l’autonomie de l’université et l’a encouragée à prendre des initiatives dans les domaines de la formation, la recherche et l’innovation technologique, tout en permettant d’assurer une meilleure évaluation du contenu de la formation au sein de ces établissements.

Le ministre a rappelé que l’université tunisienne fait face au cours de la prochaine période à des enjeux multiples marqués par l’augmentation du nombre des étudiants et des diplômés, ainsi que des difficultés d’insertion professionnelle dues aux changements structurels du marché de l’emploi.

Il a aussi souligné l’importance d’approfondir le partenariat entre le système de l’enseignement supérieur et celui de la recherche scientifique, de généraliser le système LMD, de renforcer les filières de la formation appliquée ainsi que de dynamiser le rôle des observatoires créés au sein des universités en vue d’aider les diplômés du supérieur à accéder au marché de l’emploi.

A l’université des Sciences de Gafsa, M. Bououni a inspecté les travaux d’aménagement de nouveaux ateliers et laboratoires de travaux appliqués moyennant une enveloppe de 297.000 dinars, avant de se rendre au site destiné à abriter les locaux du pôle de développement de Gafsa.

Le ministre a, auparavant, donné le coup d’envoi de la distribution des aides présidentielles au profit des familles démunies (600 personnes) pour faire face à la vague de froid.

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=88206
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de Presse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de Presse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Espace Revue
» Récupérer des images du presse-papier
» Un presse-papier amélioré
» TrainsMania ou les 80ans de Loco Revue
» [Résolu] Page de démarrage IE modifiée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gafsiens du monde-
Sauter vers: