AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Revue de Presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: La Compagnie des phosphates de Gafsa   Dim 7 Juin - 12:23


Création d’entreprises selon la méthode de l’essaimage

La Compagnie des phosphates de Gafsa conclut 56 conventions
La Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) vient de conclure 56 conventions pour la création de projets et d'activités productives, selon la méthode de l'essaimage.

Ces projets nécessiteront des investissements globaux estimés à 70 millions de dinars dont 7,6 millions sous forme de participation du Fonds de l’essaimage créé par la CPG à cet effet. Ces projets devraient générer 1.750 postes d’emploi.

Le nombre des projets actuellement en phase de production dans le cadre de l’essaimage est de huit, alors que trois autres sont en cours d’installation.

En outre, 29 projets sont au stade de l’étude après approbation. Ils touchent à divers secteurs, dont l’industrie, les services, les matériaux de construction, le textile, ainsi que l’artisanat et les nouvelles technologies.

La CPG est l’une des premières entreprises à adhérer au programme national pour la création d’entreprises selon la méthode de l’essaimage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Jeu 11 Juin - 18:58


Industrie, énergie et PME

Un nouveau P.-d.g. à la tête du GCT et de la CPG

Le ministère de l’Industrie, de l’Energie et des PME a annoncé hier, dans un communiqué, la nomination de M. Mohamed Fadhel Zrelli, président-directeur général du Groupe chimique tunisien (GCT) et de la Compagnie des phophates de Gafsa (CPG).

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=95608
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Lun 13 Juil - 12:41

Suivi des projets environnementaux à Gafsa

Trois nouveaux bassins argileux en cours de réalisation
• Un musée écologique et un vaste espace de loisirs
M. Nadhir Hamada, ministre de l’Environnement et du Développement durable, a effectué le samedi dernier une visite au gouvernorat de Gafsa au cours de laquelle il a pris connaissance de l’exécution de plusieurs projets destinés à améliorer la situation environnementale dans les villes, les oasis et les zones minières.

Le ministre a ainsi pris connaissance de l’avancement des travaux de la première tranche du projet de renouvellement et de rénovation du réseau d’assainissement dans la région de Gafsa dont le coût est estimé à 2,2 millions de dinars. Le projet concerne le renouvellement de 26 km de canalisations d’évacuation des eaux usées dans les villes de Gafsa et d’El Ksar.
Il a également pris connaissance des projets programmés sur la période du XIe Plan de développement (2007-2011) et dont le coût est estimé à 63 millions de dinars. Figurent notamment parmi ces projets l’assainissement de 31 quartiers populaires, l’installation de nouvelles stations d’assainissement et de systèmes d’évacuation à Redeyef, Om Larayes et El Gtar, outre l’extension des réseaux d’assainissement existant dans les villes du gouvernorat et la rénovation de la station d’assainissement de Gafsa-Ville.
M. Hamada s’est enquis des opérations de boisement de Jbel El Mida, dans la ville de Gafsa, sur une superficie de 5 hectares à partir de laquelle il est prévu d’étendre les espaces verts et de créer un espace de loisirs dans la ville.
Dans l’oasis de Gafsa, le ministre a donné le coup d’envoi au démarrage de 5 petites entreprises appartenant à de jeunes promoteurs diplômés du supérieur. Ces entreprises, qui auront pour tâches le nettoyage des oasis, la collecte et la valorisation des déchets ménagers, ont été créées conformément à la convention collective établie entre la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG), l’Agence nationale de gestion des déchets (Anged) et le Fonds national de l’emploi (FNE).

Un centre de tourisme écologique

Au siège de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG), le ministre a pris connaissance de l’état d’avancement des travaux d’aménagement des bassins argileux à travers des données présentées à cette occasion. Ce projet, dont le coût s’élève à 19 millions de dinars, vise à réduire le ruissellement des eaux argileuses en provenance des unités de lavage du phosphate et dont le volume est estimé annuellement à 11 millions de mètres cubes.
La Compagnie, qui assure actuellement la réalisation du projet, n’a épargné aucun effort en vue d’accélérer le parachèvement des travaux d’ici fin 2009 au lieu de fin 2011, et ce, conformément aux instructions du Chef de l’Etat. Il convient de rappeler que la CPG a achevé, jusqu’à présent, l’aménagement de trois bassins au niveau de Mdhila, Kef Edour et Métlaoui. D’autres bassins sont en cours de construction, il s’agit des bassins situés à Om Larayes, Redeyef et Mdhila.
Sur un autre plan, M. Hamada s’est enquis des composantes du projet initié par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour la préservation des systèmes agricoles de l’oasis de Gafsa qui s’étend sur une superficie de 700 hectares.
A Gtar ville, le ministre a donné le coup d’envoi du projet d’aménagement du centre du tourisme écologique dont le coût s’élève à 800 000 dinars. Ce projet a pour principales composantes un musée écologique, une série de magasins devant commercialiser les produits spécifiques à la région, des espaces de loisirs, de spectacles et de jeux pour enfants.

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=97448
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mar 11 Aoû - 11:01

Solidarité sociale — Entrepôt interrégional à Gafsa

Démarrage des travaux début octobre prochain
• Constituer des stocks stratégiques en produits de première nécessité
Les travaux de construction d'un entrepôt interrégional au service de la solidarité sociale à Gafsa devront démarrer au début du mois d'octobre 2009. L'aménagement de la parcelle de terrain réservée à ce projet a été, d'ores et déjà, entamé.
Ce projet décidé par le Chef de l’Etat a pour finalité de conférer davantage d’efficacité et de célérité aux actions de l’Union tunisienne de solidarité sociale (Utss), notamment dans les situations urgentes. Il cible les gouvernorats du Sud-Est et du Sud-Ouest.
L’entrepôt est le deuxième du genre, en Tunisie, après celui de Siliana. Il doit permettre de constituer des stocks stratégiques en produits de première nécessité (denrées alimentaires, couvertures, vêtements, matelas et tentes).
Cet entrepôt qui sera construit sur une superficie de 5.000 m2, comprendra, notamment, des espaces de stockage et de réfrigération pouvant contenir 225 t de produits alimentaires et environ 625.000 pièces de vêtements, de produits ménagers, de matelas, de couvertures en laine, ainsi que de grandes quantités de tissu et de tentes.
L’entrepôt sera équipé des moyens les plus modernes de lutte contre les incendies et d’un générateur électrique.
Tous les moyens nécessaires pour garantir la célérité des interventions seront disponibles dont un ascenseur de très grande capacité, des élévateurs, un tracteur et des véhicules de transport.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Lun 17 Aoû - 17:09

Gafsa

Poursuite de la réalisation de projets environnementaux
Des travaux destinés à l'amélioration de la situation environnementale sont en cours de réalisation dans le gouvernorat de Gafsa.
Parmi ces travaux qui visent également le renforcement des espaces de loisirs, l’aménagement et le boisement de Djebel Mida situé à Gafsa.
Les travaux dont le montant est estimé à 180.000 dinars portent sur la plantation d’arbres forestiers sur une superficie de 5 ha et l’installation d’un réseau d’irrigation goutte à goutte ainsi que l’entretien.
D’autre part, les travaux d’aménagement d’un centre de tourisme écologique à El Ktar se poursuivent. Le projet a nécessité des crédits de 600.000 dinars. Le centre couvre une superficie de 1.000 ha. Il comporte une salle d’exposition, un espace pour enfants et un musée écologique. Des espaces artisanaux et commerciaux y seront également aménagés.
Sur un autre plan, cinq petites entreprises, créées par des jeunes promoteurs privés diplômés du supérieur et opérant dans le domaine de l’environnement, ont entamé des travaux portant sur la collecte de déchets et le nettoyage des oasis de Gafsa et d’El Ktar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mar 25 Aoû - 15:18

Gafsa - Développement régional

Importants projets pour améliorer les conditions de vie
Environ 234 familles résidant dans des zones rurales du gouvernorat de Gafsa doivent bénéficier de l'éclairage rural, dans le cadre du programme régional de développement, pour l'année 2009. Le coût de ce projet est de 470.000 dinars.

Le programme prévoit, aussi, le raccordement de la localité de Gouasmia (délégation de Gafsa-Sud) au réseau d’eau potable, avec des investissements estimés à 30.000 dinars.
Dans le domaine social, une enveloppe de 90.000 dinars est destinée à l’amélioration des conditions de vie d’un certain nombre de familles nécessiteuses, alors que 150.000 dinars ont été consacrés au renforcement de la formation professionnelle.
D’autre part, 105.000 dinars ont été réservés aux interventions à caractère économique. Elles ont pour finalité de créer et de consolider les postes d’emploi, dans le secteur agricole, à travers l’octroi de subventions pour l’acquisition de matériel pour l’irrigation, l’apiculture, la cuniculture et l’artisanat.
Le programme consacre aussi la somme de deux millions de dinars pour le financement des chantiers de travail.

http://www.lapresse.tn/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Sam 5 Sep - 15:47

Gafsa

Les préparatifs de la rentrée scolaire et universitaire vont bon train
• 19.000 élèves et étudiants ciblés pour les aides présidentielles
Le programme d'aides présidentielles et régionales au profit de la région de Gafsa, qui a été établi à l'occasion de la rentrée scolaire et universitaire 2009/2010, cible 19 mille élèves et étudiants issus des familles à revenus limités.

Il s’agit d’aides financières et en nature dont le coût est estimé à 511 mille dinars.
Par ailleurs, la région dispose des quantités nécessaires en manuels et fournitures scolaires.
Volet infrastructure, les travaux de maintenance et d’extension des établissements éducatifs se poursuivent à un rythme soutenu.
Concernant l’Université de Gafsa, les préparatifs nécessaires à la réussite de la rentrée ont été entrepris pour accueillir les étudiants dont le nombre atteint cette année 18.395 étudiants, contre 16.000 l’année écoulée.
A cet effet, des guichets uniques ont été créés dans tous les établissements universitaires.
Aussi, des journées portes ouvertes sont-elles organisées durant la première semaine du démarrage des cours.
En outre, l’année 2009-2010 sera marquée par la création d’un complexe culturel universitaire dont les travaux d’aménagement se poursuivent actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Création d’entreprises - Centre d’affaires de Gafsa   Mer 23 Sep - 20:17

Création d’entreprises - Centre d’affaires de Gafsa

132 porteurs de projets en point de mire
Ouvert depuis octobre 2005 à Gafsa, le Centre d’affaires constitue la structure d’appui de prédilection pour le promoteur désirant créer un projet, commercial, industriel, de service ou même un projet agricole ou touristique.

«On peut y trouver l’aide et le soutien nécessaire pour la validation de son idée de projet, la formation nécessaire pour étudier son projet, l’expertise adéquate pour boucler son schéma d’investissement et de financement ou finaliser son plan d’affaires» affirme M. Nafti Saad, responsable du centre de Gafsa.
Le programme du centre est conduit par une équipe jeune et dynamique qui prend en charge les créateurs à tous les niveaux d’intervention, de l’idée de projet à la réalisation. Selon Melle Samah Ennaifer, cadre et vis-à-vis des créateurs sur place, «notre centre d’affaires se veut comme un point d’appui dynamique entre le créateur et les différents intervenants dans son environnement. Le jeune créateur, quel qu’il soit, a besoin d’être appuyé dans les différentes étapes de préparation de son projet, voire dans les différentes phases de réalisation. Nous intervenons énormément au niveau de la formation et la sensibilisation pour encourager la diffusion de la culture d’entreprise à même d’amorcer le développement de l’employabilité et de l’entrepreneuriat dans la région».
Depuis sa création en 2007, l’activité du centre de Gafsa a porté essentiellement sur l’encouragement de l’entrepreneuriat et l’employabilité chez les jeunes…
Le Centre d’affaires de Gafsa a accueilli 2.211 promoteurs potentiels, il a assuré 50 sessions de formation, plus un atelier de financement, de même qu’il a organisé 22 séances de coaching et d’accompagnement au bénéfice de 366 promoteurs en cours de réalisation de projets. Sur la même période, 72 projets ont été réalisés avec un investissement de 52 millions de dinars et 2.414 emplois créés dont les plus importants sont une unité de confection, une unité d’entreposage frigorifique, une unité de maintenance en télécommunication et un centre d’appels.

Témoignage
Darine Khelifa, Mastère en gestion des risques en finance Promoteur d’un centre d’appels
Une riche expérience mise à profit…

C’est une fille bardée de diplômes, maîtrise en commerce international, mastère Pro stratégie et administration des entreprises, mastère en Gestion des risques en finance, assurance et banque, mais qui sait garder les pieds sur terre. Après un stage au Comptoir général du papier en 2004, un stage à la Société méditerranéenne du commerce en 2005, elle était prête pour assurer en 2006 un poste de responsabilité au titre de commercial de la Société de transport du sud. Ce riche parcours lui a permis de renforcer son expérience professionnelle et penser sérieusement à mettre en pratique les connaissances acquises durant son cursus par l’étude de son projet de centre d’appels et le montage de son unité.
«Les responsables du Centre d’affaires de Gafsa ont toujours été présents pour me soutenir dans les différentes étapes sous- jacentes à la concrétisation de mon projet: l’étude, le bouclage du dossier pour financement, l’assistance et le suivi régulièrement, et j’ai surtout bénéficié de l’utilisation des salles pour la formation au démarrage de mon activité».
Malgré les difficultés dues essentiellement aux lenteurs administratives au départ, elle a pu réaliser son centre d’appels avec un investissement de 280.000 dinars, le capital financé à raison de 55.000 dinars par le Frdcm, 55.000 dinars par le Foprodi, un crédit d’investissement financé à raison de 70.000 par la Bfpme et 70.000 dinars par la BNA, avec un apport propre de 30.000 dinars et réaliser haut la main son rêve, celui d’être son propre chef d’entreprise.


(Source: ministère de l’Industrie, de l’Energie et des PME)


Dernière édition par Kamel le Jeu 24 Sep - 7:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: منطقة الرديف :وفاة 17 شخصا و8 جر&am   Mer 23 Sep - 23:08

منطقة الرديف :وفاة 17 شخصا و8 جرحى وفق حصيلة أولية
Source : www.babnet.net
تهاطلت كامل الليلة البارحة وبصورة متواصلة حتى اليوم الاربعاء امطار غزيرة وغير متوقعة على جهة قفصة تسببت في فيضانات اسفرت عن ضحايا واضرار مادية خاصة في منطقة الرديف.ونقل عن وكالة تونس افريقيا للأنباء وفاة ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Oued beyèch Gafsa   Jeu 24 Sep - 7:16

Y a t'il un Gafsien qui possède des photos de notre chère Gafsa sous les pluies torrentielles et surtout Oued Beyèch merci d'avance


Houssem Henchiri écrit sur F B: على اثر الأمطار الغزيرة التي عرفتها بلادنا في الأيام الأخيرة، بقدر ما كانت فرحتنا كبيرة بهذا الغيث النافع الذي يبشر بسنة فلاحية جيدة، نبارك الله على ذلك ونشكره، بقدر ما تألمنا كثيرا لما حدث في الرديف خاصة، لذلك نقول لأهالي الهالكين والمفقودين: الله م...عكم، والله هو الذي يعطي والله هو الذي يأخذ، فكل شيئ بمشيئته عزّ وجل .رحم الله اخواننا ورزق أهاليهم جميل الصبر والسلاوان وان لله وان اليه راجعون
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mar 6 Oct - 15:36

Retour à la vie normale à Redeyef
Quelques jours après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région de Redeyef et qui ont occasionné des dégâts considérables, la vie reprend son cours normal. Et la mercuriale retrouve ses couleurs au marché municipal, tandis que les commerces du centre-ville et certaines échoppes affichent une dynamique progressive.



En même temps, sur le terrain, le vrombissement des gros engins de travaux publics, attelés à déblayer les rues et à nettoyer les artères principales de la ville de la boue et des débris abandonnés par les flots, informe les passants de l’intensité du travail accompli et de l’application au labeur en exécution.
On ne saurait y distinguer la part des occasionnels embauchés sur place pour prêter main-forte aux ouvriers permanents des chantiers, de celle des volontaires empressés à prêter main-forte, tant l’élan solidaire des habitants de la région a permis de fournir une aide précieuse aux divers intervenants.
La présence des responsables et des cadres locaux et régionaux n’est pas moins perceptible sur le terrain ou au chevet des familles sinistrées, leur apportant l’assistance et le soutien requis.
Ainsi, tout est là; tout est mis en œuvre pour accélérer le rythme des travaux de réparation, d’entretien et de reconstruction. "On est en train de donner les derniers coups de pioche, de curage et de réaménagement pour retaper à neuf ce qui a été détruit et changer complètement le réseau des canalisations fortement endommagé", souligne le chef d’équipe relevant de l’Office national d’assainissement (Onas), qui souligne que son équipe a été renforcée à maintes reprises par ses collègues issus de différentes régions du pays.
Il importe, ici, de mettre en valeur les efforts louables consentis par toutes les parties concernées, auxquels s’ajoutent les belles initiatives salutaires engagées volontairement par les citoyens des localités voisines, telles que Om Laârayès, Tamaghza, Métlaoui et Gafsa. " On est profondément touché par le noble élan de solidarité spontané", a lancé M.O., ingénieur à la CPG et originaire de Redeyef. Il se souvient encore de la nuit fatidique de mardi à mercredi, 23 septembre écoulé. "Nul ne pouvait imaginer que les pluies torrentielles qui se déversaient sur la région pouvaient, en moins d’une heure, causer ce sinistre et occasionner ces dégâts importants", confie-il sur un ton triste.
Pour notre interlocuteur, les mesures présidentielles ont largement soulagé la souffrance des sinistrés et des familles des victimes. Il tenait à le souligner et à exprimer au Chef de l’Etat la gratitude de tous, et leur haute considération pour son noble geste d’acheminement, par voie aérienne, des aides au profit des sinistrés.
Il a salué aussi l’action humanitaire initiée par les composantes de la société civile qui ont organisé de multiples caravanes de santé.


/center]

[center]Un chantier à ciel ouvert


Et voilà que cette délégation d’environ 36.000 âmes a pansé ses blessures et retrouve une vie normale grâce aux efforts colossaux déployés par tous les intervenants.
Qu’il s’agisse de l’armée, de la Protection civile ou des différents départements ministériels concernés, les interventions intensives ont été menées à bon port.
Par ailleurs, les soins médicaux et l’assistance sociale ont été prodigués aux personnes touchées sans relâche et avec beaucoup d’efficacité.
De son côté, le président de la municipalité nous a informé que 150 familles sinistrées ont été relogées à l’école de base "2-Mars", celle de Sidi Abdelkader et à la maison des jeunes locale.
Trois centres d’hébergement ont été aménagés et dotés de toutes les commodités nécessaires, en même temps qu’il "a été rapidement procédé à l’enterrement des animaux qui ont péri dans les inondations" pour parer à toute complication. Une commission de suivi à l’échelle nationale, régionale et locale a été constituée sur instructions présidentielles. Elle regroupe les représentants des secteurs concernés et veille à la coordination des efforts de maintenance, de curage, d’enlèvement des coulées de boue, d’aide et de secours.
Selon notre interlocuteur, l’organisation du travail commande, ainsi, une répartition des tâches sur huit zones d’intervention, dans le souci d’évaluer les pertes et de parvenir ainsi à limiter les dégâts. En tout cas, si certains habitants se trouvent encore sous le choc, c’est parce que l’effet de surprise a aggravé les affres de cette catastrophe dont on n’a vu de pareille que dans les années 60. Sa plus grande ampleur a été visiblement ressentie au cœur des agglomérations bordant Oued "Dakhla", une rivière qui traverse la ville de Redeyef et dont les crues ont rendu impraticables ses routes et ses pistes escarpées. Ce jour-là, les flots ont coulé au-dessus de deux mètres d’altitude et n’ont pas manqué d’emporter ce qu’ils trouvaient sur leur passage.

Evaluation des dégâts

L’un des sinistrés, Salah, retraité et père d’une famille nombreuse, est encore sous le choc. Sa femme quinquagénaire et ses deux filles ont péri. "Les flots les ont emportées vers leur dernière demeure", raconte-t-il, les yeux larmoyants. Le reste des membres de sa famille prennent leur mal en patience. En signe de consolation, les autorités locales et régionales lui ont prêté main-forte en l’aidant à surmonter cette lourde et pénible épreuve.
Hormis les pertes en vies humaines, l’on est consterné par l’ampleur des dégâts causés aux installations qui ont été submergées. L’école de base "Ennajah" en est l’exemple le plus frappant.
Comme en témoigne le magasinier de l’école, A.I. : "La tempête a soufflé les vitres et les portes, alors que les eaux ont envahi la cour et les salles de classe, endommageant équipements et biens mobiliers".
Volet infrastructure hydraulique, le réseau tout entier n’a pas résisté à la force de la nature. Ainsi, les points d’eau, les transformateurs électriques des forages, le réseau d’adduction, les branchements et les principales conduites de distribution ont été totalement détruits. Pour leur part, les services compétents de la Sonede sont intervenus de manière rapide et efficace dès les premiers jours de la catastrophe. Le chef de district à Gafsa a relevé 250 fuites; il a précisé que 60 des conduites de distribution ont été endommagées, mais, ajoute-t-il, "100 branchements et quelque 200 niches de compteurs ont, sitôt, fait l’objet de travaux de réparation et d’installation".
Au fur et à mesure, la commission chargée du suivi et de l’évaluation n’ a cessé de mettre les bouchées doubles, sans répit ni relâche. Les chiffres préliminaires fournis par M. Salem El Hemissi, directeur général au ministère de l’Equipement et de l’Aménagement du territoire, font relever une série de visites d’observation touchant au total 3.951 maisons et quelque 166 locaux de commerce. Et le responsable de conclure : "Les efforts se poursuivront pour mieux contourner le phénomène et cerner la vraie dimension des dégâts".


K.F.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Jeu 29 Oct - 8:23

Création d’entreprises - Secteur des services

Implantation de cinq centres d'appels à Gafsa
Le groupe Optimum va s'implanter en Tunisie à travers un projet d'exploitation de 5 centres d'appels dans le gouvernorat de Gafsa. La capacité totale de ces centres d'appels dépasse les 1.000 postes.

Les centres seront implantés à Métlaoui, Moularès, Redayef, Gafsa et Mdhilla. Il s’agit d’un groupe financier privé canadien, d’envergue internationale.
Le centre d’appels de la région de Métlaoui aura une capacité de 250 postes extensibles à 500 et celui de Redayef coûtera 1,8 MDT avec une superficie totale de 1.000 m2. D’autres projets d’un coût total de 1,5 MDT et d’une superficie de 900 m2 ont été créés à Moularès et Mdhilla

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=2&news=103566
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Investissement privé dans les activités immatérielles et inn   Mer 25 Nov - 8:28

Investissement privé dans les activités immatérielles et innovantes

La région de Gafsa, une destination privilégiée
Un nouveau Centre de télétravail vient d'entrer en activité, à Metlaoui (Gouvernorat de Gafsa). Moyennant un coût de l'ordre de 1,6 million de dinars, ce Centre s'inscrit dans le cadre du programme présidentiel pour la création de complexes industriels et technologiques, dans les zones minières.

Doté d’équipements modernes et de réseaux de communication et d’information, il abrite deux entreprises opérant dans les domaines innovants et présente des services à distance à des entreprises économiques et des administrations, en Tunisie et à l’étranger.
Le premier projet, créé par deux jeunes promoteurs originaires de la localité, consiste en un centre d’appels qui procure 45 postes d’emploi. Le second, réalisé par un promoteur tunisien avec un partenaire italien, est un centre de communication à distance, pourvoyeur de 250 postes de travail.
Un autre Centre de télétravail est en cours d’achèvement à Redayef, dans le cadre du même programme présidentiel, pour un coût de 1,6 million de dinars.
Ce projet abritera une entreprise d’archivage numérique pour les archives de la Société des phosphates de Gafsa et un centre d’appel à distance, grâce à un partenariat tuniso-italien.
Par ailleurs, les prochaines semaines seront marquées par le démarrage de la construction de deux autres centres de télétravail, l’un à Oum Larayès et le second à Mdhilla, avec une enveloppe estimée à 2,2 millions de dinars.
La région de Gafsa est devenue, au cours de ces dernières années, destination privilégiée pour les promoteurs dans les activités immatérielles et innovantes.
Le renforcement du réseau des centres de télétravail dans cette région est de nature à ouvrir de larges perspectives pour l’emploi et l’investissement.
L’augmentation des intentions d’investissement dans ces secteurs reflète, d’une part, l’évolution de l’infrastructure de base et des technologies nécessaires pour l’installation de telles activités, et d’autre part, la réussite de plusieurs initiatives privées, surtout depuis l’année 2002, avec le lancement de deux centres de télétravail à Gafsa par deux promoteurs qui ont bénéficié des différents encouragements et incitations accordées pour l’investissement dans le domaine des technologies de l’information.
Ces deux centres accueillent, actuellement, neuf centres d’appels et de téléservices, ainsi que des entreprises pour le développement des logiciels, le traitement de données et l’archivage électronique. Ils ont créé, plus de 400 postes d’emploi au profit des diplômés de l’enseignement supérieur.
Partant d’un constat, il est de toute évidence certain que le nombre des promoteurs, dont notamment les diplômés universitaires, investissant dans les secteurs des technologies modernes, de l’informatique et des multimédias, sera renforcé dans la région, grâce au Centre d’innovation technologique que la société Microsoft compte créer pour garantir l’encadrement et l’appui technologique aux promoteurs et aux investisseurs, dans ces différents domaines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Région de Gafsa — Industrie   Jeu 3 Déc - 7:57

Région de Gafsa — Industrie

Le groupe Yasaki envisage de créer 5.000 emplois
Le groupe Yasaki, leader mondial de faisceaux de câbles (avec 23% de part de marché), envisage de créer, dans la région de Gafsa, environ 5.000 emplois au cours des deux prochaines années.
Actuellement, l’entreprise emploie 700 personnes, un nombre qui passerait à 1.000 à la fin de l’année 2009. Yasaki a loué des locaux dans la zone industrielle de Gafsa en attendant la construction d’une usine de 30 mille m2 couverts.
Par ailleurs, le groupe envisage l’ouverture d’une 2e usine à Oum Larayès. Il est à signaler que l’investissement total de ces projets avoisine les 25 millions d’euros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Câblerie d’un groupe japonais à Om Larayès   Dim 3 Jan - 11:05


Développement régional

Câblerie d’un groupe japonais à Om Larayès
• 600 opportunités d’emploi seront générées
Le début de 2010 sera marqué dans la ville de Om Larayès (Gafsa) par l'entrée en service d'une nouvelle unité de fabrication de câbles automobiles appartenant à un groupe d'investissement japonais.

Le projet devra générer 600 opportunités d’emploi, a-t-on indiqué lors de la réunion du conseil régional de Gafsa, tenu récemment sous la présidence du gouverneur de la région.
La rencontre a permis, également, de passer en revue l’état d’avancement des projets décidés par le Chef de l’Etat pour la région, s’agissant notamment de la réalisation de la 4e tranche du projet de protection de la ville d’El Guettar des inondations et l’aménagement du circuit Mdhilla-Borj Akarma et de celui reliant la montagne d’El Bayadha et Essened.
Les membres du conseil ont également évoqué le suivi desprojets agricoles en cours. Depuis le début de 2009, 180 projets ont été financés par l’Agence de promotion des investissements agricoles, alors que 432 autres ont été pilotés par le Fonds de promotion des investissements agricoles, générant au total quelque 300 emplois.

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=107754

Le début de 2010 sera marqué dans la ville de Om Larayes (Gafsa) par l'entrée en service d'une nouvelle unité de fabrication des câbles automobile appartenant à un groupe d'investissement japonais.

Le projet devra générer 600 opportunités d'emploi, a_t_on indiqué lors de la réunion du conseil régional de Gafsa ,tenu récemment sous la présidence du gouverneur de la région.
La rencontre a permis, également de passer en revue l'état d'avancement des projets décidés par le chef de l'Etat pour la région, s'agissant, notamment de la réalisation de la 4e tranche du projet de protection de la ville d'El Guetar des inondations et l'aménagement du circuit Mdhilla-Borj Akarma et de celui reliant la montagne d'El Bayadha et Essened.
Les membres du conseil ont également évoqué le suivi des projets agricoles en cours.
Depuis le début de 2009, 180 projets ont été financés par l'Agence de promotion des investissements agricoles, alors que 432 autres ont été pilotés par le Fonds de promotion des investissements agricoles, générant au total quelque 300 emplois.

http://www.investir-en-tunisie.net/index.php?option=com_content&id=3605
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Gafsa - Agriculture: Suivi de la saison agricole et évaluati   Dim 3 Jan - 18:37

Gafsa - Agriculture: Suivi de la saison agricole et évaluation des systèmes d’irrigation

M. Abdessalem Mansour, ministre de l'Agriculture et des Ressources hydrauliques, a effectué, hier, une visite de travail dans le gouvernorat de Gafsa au cours de laquelle il a présidé une séance de travail consacrée au suivi de l'état d'avancement de la saison agricole, à l'évaluation du rendement des systèmes d'irrigation et au rôle des associations dans la rationalisation de l'exploitation des eaux d'irrigation.



Dans la délégation de Chabiba (Gafsa-Nord), le ministre a pris connaissance des travaux de forage d’un puits profond (230 mètres) pour un coût de 170.000 dinars.

Le ministre de l’agriculture a visité une exploitation privée dans la délégation de Sidi Aïch où il s’est, notamment, enquis des activités relatives aux cultures en irrigué, à savoir celles maraîchères, l’arboriculture fruitière et les oliveraies.

Il s’est rendu, ensuite, à Djebel Bayadha (délégation de Sened) où il a pris connaissance de certains projets d’aménagement de routes et de protection du sol. Il s’agit du projet de bitumage de la piste vicinale de Djebel Sened et de la mise en place de la station d’émission à Djebel Bayadha, moyennant un investissement estimé à un million de dinars.

M. Mansour a visité par la même occasion la réserve naturelle de "Arbata" et celle de "Haddej Belkhir" où il a pris connaissance des espaces d’animation culturelle et des efforts déployés pour la préservation de la faune et notamment des reptiles, des ruminants et des oiseaux rares menacés d’extinction.


Source: La Presse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Gafsa : trois unités locales de promotion sociale   Mar 5 Jan - 19:45

Région de Gafsa

Gafsa : trois unités locales de promotion sociale

Une unité locale de promotion sociale a été créée à Redayef (gouvernorat de Gafsa), pour des investissements de 800.000 dinars.
Une structure similaire est en cours de construction à Om Larayès, ainsi que l’équipement d’un centre pilote d’adaptation des handicapés (400.000 dinars).
Le centre, qui accueillera entre 120 et 150 handicapés, comporte des ateliers spécialisés et divers espaces éducatifs pour tout type de handicap.
Aussi, la délégation de Sidi Aïch sera-t-elle dotée de sa propre unité locale de promotion sociale (120.000 dinars). Les travaux de construction démarreront bientôt. Il en sera de même pour la première tranche de la construction d’un centre d’adaptation des handicapés (100.000 dinars) au profit de l’association locale de promotion des handicapés.
Autre projet prévu au cours de 2010, la reconstruction du siège de l’Union régionale des aveugles, en partenariat entre la Tunisie et l’Italie (760.000 dinars).
http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=107912
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mer 6 Jan - 19:39


Gafsa - Solidarité

Don d’équipements médicaux à l’hôpital de Redeyef
L’hôpital local de la ville de Redayef (gouvernorat de Gafsa) a été renforcé, hier, par de nouveaux équipements médicaux. Il s’agit d’un don de la cellule du Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD) à Nantes (France).

Il consiste en un grand camion chargé d’importants matériels, d’équipements et d’appareils médicaux, en particulier des lits médicalisés, des fauteuils roulants, des dispositifs d’assistance respiratoire, des brancards, du matériel médical et des couvertures.
Les aides ont été remises au cours d’une cérémonie présidée par le secrétaire général du Comité de coordination du RCD de Gafsa qui a souligné, à cette occasion, l’importance de cette initiative solidaire illustrant l’enracinement des valeurs d’entraide auprès des différentes catégories de la société tunisienne à l’intérieur et à l’extérieur du pays.
http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=107971
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: M. Lazhar Bououni, ministre de la Justice et des Droits de l   Sam 16 Jan - 7:26

M. Lazhar Bououni,nouveau ministre de la Justice et des Droits de l’Homme

M. Lazhar Bououni qui vient d’être nommé ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, est né à Redeyef, en avril 1948. Il est licencié en droit public (1970) et docteur d’Etat dans la même spécialité (1979).
Professeur agrégé en droit et en sciences politiques à la faculté de Droit et des Sciences politiques de Tunis (1980-2001), M. Bououni a occupé les fonctions suivantes : doyen de la faculté de Droit et des Sciences politiques de Tunis (1986-1989), président de l’université du Centre à Sousse (1990-1995), vice-président de la Cour maghrébine de justice (1993-1996), membre de la Commission nationale du droit de la mer (1998-2001), président de l’université de Tunis-La Manouba (1999-2001) et ambassadeur de la République Tunisienne auprès du Royaume de Suède, également accrédité en Finlande et en Islande avec résidence à Stockholm (2001).
En septembre 2001, il est nommé ambassadeur de Tunisie au Portugal.
M. Bououni a occupé d’autres fonctions en tant qu’expert en droit international. Il a été président de l’Association tunisienne de droit international et transnational (1997-2004) et vice-président du Centre tunisien de conciliation, de médiation et d’arbitrage (1998-2001).
En 2004, M.Bououni est nommé ministre de l’Enseignement supérieur, puis ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Technologie, en 2007, poste qu’il occupe jusqu’à sa récente nomination.
Il est l’auteur d’un ouvrage sur le droit international public (Tunis 1999) et d’un autre sur les régimes politiques et le régime politique tunisien (2002).
M. Bououni est grand officier de l’Ordre de la République, titulaire de l’Ordre du mérite culturel et grand officier de l’Ordre du 7-Novembre. Il est marié et père d’un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Gafsa - Projets présidentiels   Dim 31 Jan - 12:30



Gafsa - Projets présidentiels

Projet de développement agricole intégré
M.Abdessalem Mansour, ministre de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, a présidé, vendredi, à Gafsa, une réunion élargie consacrée au suivi des projets présidentiels devant développer le secteur agricole dans la région.

Ces projets concernent la réalisation de grands ouvrages hydrauliques, la construction de puits profonds, l’extension des périmètres irrigués, la consolidation des composantes du projet de développement agricole intégré dans le bassin minier, le raccordement des milieux ruraux à forte densité démographique au réseau d’eau potable et la mise en place de programmes cohérents afin d’améliorer la situation des pâturages.
Cette réunion a été l’occasion d’évaluer l’état d’avancement de ces projets et de planifier la réalisation des étapes restantes. Le but étant de stimuler le processus économique de la région.
Le ministre a visité les oasis de Gafsa et du Ksar ou il a pris connaissance du nouveau système d’irrigation qui approvisionne 2.000 hectares de périmètres irrigués (oliveraies, arbres fruitiers, légumes). Il a appelé les agriculteurs à renforcer la production en vue de valoriser les ressources hydriques et à adhérer aux groupements en vue de bénéficier des services agricoles dans les meilleurs délais.
Dans la délégation d’El Ksar, M. Mansour a visité un complexe spécialisé dans la cuniculiculture et l’élevage des cailles. Cette unité utilise des moyens modernes de production et de prospection de marchés.
Le ministre a, par ailleurs, pris connaissance des activités d’une ferme spécialisée dans l’élevage de bovins et la production de lait. Il a mis l’accent dans ce cadre sur l’importance des incitations mises en place par l’Etat en vue d’encourager les éleveurs à améliorer leur production de lait qui constitue un produit alimentaire de base qui participe à la préservation de la sécurité alimentaire.
http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=109549
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Gafsa - Projets présidentiels à Metlaoui   Dim 31 Jan - 12:38




Gafsa - Projets présidentiels

Une nouvelle zone industrielle à Métlaoui
• D’autres projets présidentiels consistent en la création de complexes industriels et technologiques dans les villes de Redeyef, Moularès, Mdhilla et Métlaoui sur une superficie de 25 ha chacun

Des travaux d’extension sont actuellement en cours dans la zone industrielle d’El Aguila (délégation de Gafsa-Sud), sur une superficie de 13,5 hectares, pour la création de projets à forte employabilité.
Ces travaux, dont le coût est estimé à 2,7 millions de dinars, font partie des projets décidés par le Chef de l’Etat, en juillet 2009, au profit de la région, dans le but d’améliorer le climat d’investissement, notamment à travers l’aménagement de zones et locaux industriels, à Gafsa, El Guettar, Belkhir et dans les zones du bassin minier.
A Metlaoui, des travaux pour la création d’une nouvelle zone industrielle démarreront bientôt. Le projet, qui sera réalisé sur un site de 14 hectares, nécessitera un coût de 2,5 millions de dinars.
Les autres projets présidentiels consistent, notamment, en la création de complexes industriels et technologiques dans les villes de Redeyef, Moularès, Mdhilla et Metlaoui sur une superficie de 25 hectares chacun. Leur coût global est estimé à 23 millions de dinars. Ils devront abriter des zones industrielles et des villages des métiers ainsi que des centres de télétravail pouvant héberger des sociétés et entreprises opérant dans les secteurs immatériels et innovants, notamment les téléservices.
Dans ce contexte, les travaux de réalisation des complexes de Redeyef et de Moularès sont déjà achevés, alors que les autres devront être prêts avant la fin de 2010.
Concernant les délégations de Belkhir et El Guettar, le programme porte sur l’aménagement de deux cités des métiers pour un investissement total de 1,3 million de dinars.
http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=109550
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Sam 20 Fév - 7:33

في قفصة: وفاة رضيع في ظروف غامضة داخل محضنة



مكتب قفصة (الشروق) :
هلك رضيع (9 أشهر) عشية أول أمس بإحدى المحاضن الخاصة بسيدي احمد زروق بقفصة في ظروف غامضة لم تتضح أسبابها بعد.
وتفيد المعلومات المتوفرة ان والدي الطفل (شكري وفاطمة) تركا صباح أول أمس ابنهما الهالك كعادتهما لدى احدى المحاضن الخاصة بمنطقة سكناهما بسيدي احمد زروق (في قفصة) وانصرفا الى عمليهما وسط المدينة على ان يتسلماه اثر انتهائهما من العمل وحوالي الساعة الرابعة والنصف بعد الزوال تلقى والد الطفل مكالمة هاتفية من صاحبة المحضنة تستعجله الحضور بالمحضنة لأمر في غاية الاهمية، تحول الأب شكري فورا على متن احدى السيارات الى المحضنة، وعند وصوله أخبره بعض العاملين بالمحضنة بأن حالة ابنه الصحية تدهورت فنقلوه على متن احدى سيارات الاجرة الى المستشفى الجهوي بقفصة.
والتحق الاب بابنه في المستشفى فأخبروه بأنه تم تحويله الى قسم العناية المركزة وان الاطباء يبذلون قصارى جهدهم لإنقاذ حياته ولم تمض غير نصف ساعة حتى لفظ أنفاسه.
واثر ذلك أخبر المستشفى أعوان الحرس والنيابة العمومية بالواقعة فتحوّلوا رفقة قاضي التحقيق الى المستشفى لمعاينة الجثة قبل الإذن بعرضها على الطبيب الشرعي لتحديد الأسباب الحقيقية للوفاة وفتح بحث تحقيقي في الموضوع.
وصرحت احدى المروضات بالمحضنة امام الباحث بأنها قدمت للطفل علبة «ياغورت» تناولها وناولته دواءه (ذلك ان الهالك كان يشكو من نزلة برد).
وأضافت انه ما لبث ان تقيأ فنظفت ثيابه وأطرافه ثم خلد اثر ذلك الى النوم وبعد ساعة تفقدته فوجدت حالته الصحية حرجة وتدهورت بشكل لافت وخطير فاتصلت بمديرة المؤسسة وأخبرتها بحالته فحلت واتصلت بوالد الطفل، فيما تم نقل الرضيع الى المستشفى.
ورجحت ان يكون الطفل «شرق» أثناء تقيؤه علق بعض الطعام بحنجرته فاختنق الى ان تدهورت حالته الصحية، كما لا تستبعد فرضية التسمم او تناول كمية زائدة من الدواء ويبقى ذلك ما سيحدده تقرير الطبيب الشرعي.
«لا أستطيع النوم من دونك»
«الشروق» تحولت مساء الواقعة الى منزل أهل الطفل الهالك أين تجمع عدد غفير من الأقارب والأجوار وكان الوجوم والصمت يخيم على الجميع لكن هذا الصمت مزقه من الداخل عويل وصراخ أم الطفل (فاطمة) التي كانت تتحسّر في حرقة ولوعة فهز عويلها وكلماتها نفوس كل من كان حاضرا نساء ورجالا وأجهش الجميع بالبكاء.
ثم خرجت فاطمة إلى النهج وهي تبكي وتصرخ أريد أن أرى فلذة كبدي.
ثم ترجتنا ان ننقلها إلى المستشفى عساها تطفئ حرقة فراقه قبل أن يوارى التراب دون أن تراه، نقلناها إلى المستشفى أين تعاطف معها الممرضون والعاملون وسمحوا لها برؤية ابنها، ورغم شدة لوعتها تمالكت فاطمة أنفاسها قليلا وقبلت ابنها مرارا عديدة وخاطبت روحه وجثته وقالت: «يا أحلى ملاك أنت لم تمت قم وعد معي لأسمع كما تعودت قهقهتك ونشاهد معا طيور الجنة إلى أن يأخذك النوم وتنام بين أحضاني، أنا لا أستطيع النوم من دونك». ثم حملت قطعا من ثيابه ولثمتها على وجهها وقالت: «هذه ثيابك ما أطيب ريحتها أنا من اختار لك لباسك» وضمتها إلى صدرها برهة من الزمن وهمت أن تحملها معها، فمنعها البعض من ذلك، وأجهشت بالبكاء وصرخت «أريد أبني لن أغادر المكان من دونه، واستسلمت في الأخير إلى حكم اللّه وقالت: «حسبي اللّه ونعم الوكيل».
لن أتنازل
ورغم حالتها الهستيرية قالت: «هي مشيئة اللّه وقدره وما إيماني إلا باللّه لكن يكفيني أن أعرف الحقيقة كيف مات ابني ومن كان السبب».
وبوصولنا أدخلت إلى منزلها وبح صوتها من البكاء وبقيت تتفرس في وجوه النسوة المعزيات باهتة غزيرة الدموع.
وكان السيد شكري قد وصل للتو (حوالي التاسعة ليلا) بعد أن أدلى بأقواله أمام باحث البداية، ورغم شدة مصابه وألمه عن فقدان ابنه فقد تلقى العزاء من الحاضرين وذرف دموعا غزيرة أخفق في حبسها، وصرح لنا أنه تلقى المكالمة الهاتفية من صاحبة المحضنة فتحول إلى المستشفى وحضر محاولات الأطباء انقاذ حياة ابنه خلال نصف ساعة بغرفة العناية المركزة لكن كان قضاء اللّه أسبق ولا حول ولا قوة إلا باللّه، وأضاف: «أرجو أن يكون قضاء وقدرا ولن أتنازل عن حق ابني إذا ما ثبت أي اهمال أو تهاون من أي طرف كان».
غادرنا المنزل بعد أن تركنا الأم فاطمة تتلظى بنيران لوعتها دون أن تيأس من أن يعود ابنها يمرح بين أحضانها، لكن جثمان الرضيع ووري التراب ظهر أمس (الخميس).

أبو رومايسة

http://www.alchourouk.com/detailarticle.asp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Lun 1 Mar - 18:54

atégorie Actualités Nationales

في إطار المساعي الحثيثة لجبر الأضرار الناجمة عن الفيضانات التي ألمت بعديد المناطق من ولاية قفصة في أواخر شهر سبتمبر 2009 ، تستمر الأشغال لبناء حي سكنى جديد بمدينة الرديف بكلفة 350 ألف دينار لفائدة العائلات التي تضررت منازلها بالكامل
.
وتشمل الأشغال التي تقدمت بنسبة 40 بالمائة لبناء الحي، 14 مسكنا بالإضافة إلى إعادة تهيئة البنية الأساسية بالمدينة وترميم بعض الأنهج داخل مدينة الرديف واعادة تشييد المنشآت الخاصة بحماية المدينة من الفيضانات، وذلك من خلال اعتماد طريقة البناء الذاتي حيث يتمتع المستفيدون بالمشروع تباعا على أقساط من المساعدات المالية تتيح لهم بناء مساكنهم الجديدة.
كما اتجهت العناية إلى إصلاح المساكن المتضررة جزئيا والمقدر عددها بحوالي 3 آلاف مسكنا والتي شهدت أشغالها مراحل متقدمة في الانجاز.
وطالت الاصلاحات مدينة أم العرائس وصيانة الطريق الرابطة بين أم العرائس والرديف وبين أم العرائس ومنطقة سيدي بوبكر والمسلك الذي يربط الرديف بمنطقة سقدود الفلاحية.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mer 3 Mar - 16:59

Emploi des diplômés du supérieur
Vers de nouveaux plans de formation régionaux

• Signature d’un contrat-programme de promotion de l’emploi dans la région de Gafsa

M. Mohamed Agrebi, ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi, a souligné, hier à Gafsa, l'importance qu'accorde le Président Zine El Abidine Ben Ali au secteur de la formation professionnelle tant il constitue un des mécanismes renforçant l'emploi, et a relevé que la prochaine période sera marquée par la mise en œuvre d'un plan de mise à niveau du système de la formation pour répondre aux besoins des entreprises économiques.

Le ministre a rappelé que le nouveau programme présidentiel comporte une série de mesures et d’initiatives visant à améliorer la qualité du secteur de la formation et à en optimiser le rendement aux fins de consolider l’employabilité des diplômés de l’enseignement supérieur.

Il a appelé à la nécessité de redoubler d’effort en vue d’élaborer de nouveaux mécanismes devant permettre de tirer profit des opportunités offertes par le réseau des centres de formation professionnelle dans la région.

La prochaine période verra, également, l’élaboration de nouveaux plans régionaux de formation professionnelle et la conclusion de contrats-programmes avec les régions.

M. Agrebi a mis l’accent sur les efforts consentis en direction du renforcement de la politique active de l’emploi, en conférant davantage d’efficience aux divers programmes d’emploi. Le ministre a rappelé dans ce contexte le programme du service civil volontaire ordonné par le Président Zine El Abidine Ben Ali au profit des diplômés de l’enseignement supérieur. Un mécanisme qui offre à cette catégorie de demandeurs d’emploi des stages dans des services d’intérêt général tout en leur permettant d’acquérir une expérience professionnelle.

Les familles nécessiteuses et les jeunes en chômage de longue date figurent parmi les priorités de la politique active de l’emploi, a noté le ministre, soulignant que les services compétents se penchent sur l’élaboration de plans devant assurer un traitement personnalisé de ces catégories.

Auparavant, le ministre, qui était accompagné du gouverneur de la région, a signé un contrat-programme de promotion de l’emploi, en concrétisation de la décision du Chef de l’Etat d’accorder de plus grandes prérogatives aux régions dans la conception et la mise en œuvre des programmes d’insertion professionnelle.

Il s’était rendu à la direction régionale de la formation professionnelle et de l’emploi avant de visiter le centre de formation et d’apprentissage d’El Ksar, ainsi que le centre de formation et de promotion du travail indépendant à El Aguila.

Il y avait pris connaissance du programme de formation d’une main-d’œuvre spécialisée dans la fabrication des câbles auto pour les besoins d’un investisseur japonais établi à Gafsa dans le cadre de l’expérience de la formation selon la demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin
avatar

Nombre de messages : 3693
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Revue de Presse   Mar 16 Mar - 17:00



Actualités nationales

Gafsa - Conférence internationale sur le mouvement syndical dans les mines

Approfondir la recherche dans l’histoire du mouvement syndical
L’Union générale tunisienne du travail (Ugtt) a organisé, hier, en collaboration avec l’Union régionale du travail de Gafsa, une conférence internationale sur «Le mouvement syndical dans les mines», dans le cadre de la commémoration des événements du 4 mars 1937 à Métlaoui et à Medhilla, avec la participation de délégations syndicales maghrébines.

Clôturant les travaux de cette conférence, M. Abdessalem Jerad, secrétaire général de l’organisation ouvrière, a mis en exergue l’importance accordée par l’Ugtt aux différentes phases du mouvement syndical tunisien, que ce soit avant ou après la fondation de l’Union.
Il a rappelé, dans ce contexte, les actions ouvrières menées, durant la période coloniale, dans les diverses régions du pays, et qui ont balisé la voie devant la création d’une organisation syndicale purement tunisienne en 1946.
M. Jerad a indiqué que les combats syndicaux déclenchés au cours de cette période ont dépassé le simple volet revendicatif pour contribuer à la lutte nationale du peuple tunisien afin de mettre un terme à la colonisation et d’accéder, ainsi, à l’indépendance.
Il a, d’autre part, relevé l’importance des combats communs menés par les ouvriers maghrébins, citant, à ce sujet, les événements de Métlaoui et de Medhilla qui ont enregistré de nombreuses victimes algériennes, marocaines et libyennes en plus des Tunisiens.
Le secrétaire général de l’Ugtt a annoncé que la commémoration de cet anniversaire sera annuelle, appelant les autres unions régionales du travail à approfondir les recherches dans l’histoire du mouvement syndical tunisien, afin de faire la lumière sur les sacrifices consentis par ses symboles, ses militants et ses martyrs.
La conférence a été marquée par des interventions axées, notamment, sur «Le mouvement ouvrier dans les mines : les acquis d’hier et d’aujourd’hui», et «Les dimensions maghrébines dans la lutte syndicale des ouvriers du Maghreb : le passé et le destin».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de Presse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de Presse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Espace Revue
» Récupérer des images du presse-papier
» Un presse-papier amélioré
» TrainsMania ou les 80ans de Loco Revue
» [Résolu] Page de démarrage IE modifiée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gafsiens du monde-
Sauter vers: