AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Ville de Gafsa mémoire vivante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: Ville de Gafsa mémoire vivante   Mer 8 Nov - 19:49

GAFSA
La ville arabe, une mémoire vivante


Une visite à travers les ruelles de la ville arabe à la découverte des sites archéologiques et historiques, est une expédition sans visa dans le temps et un feed-back pour les curieux désireux d’explorer la mémoire d’une ville qui conserve jalousement une mosaïque urbanistique qui dessine le trait caractériel de cette médina.
Avec cette succession de civilisations qui s’y étaient installées à longueur de siècles, la ville arabe de Gafsa est aujourd’hui une mémoire vivante avec un tissu impressionnant de vestiges, témoin d’une richesse patrimoniale avec ce droit revendiqué, mais légitime, d’être ressuscitée. Telle est la ville arabe qui témoigne de l’histoire de milliers d’années et la créativité de ces hommes d’antan. Un résidu, certes historique dans sa forme, mais, dans le fond, c’est une base unique dans son genre pour servir aux décideurs, comme étant la plate-forme d’un tourisme culturel qui appelle à être exploré et exploité. C’est aussi un long métrage avec des séquences déferlantes qui vous mènent à travers les dédales de l’histoire qui est riche de millions d’années avec une architecture qui vous renseigne sur les aspects socioéconomiques des hommes d’autrefois.
Ce cachet urbanistique tire sa référence de l’uniformité des ruelles serpentant à travers la ville avec ses mini-squares publics divisant l’ensemble en deux agglomérations : au sud «Houmet et oued» et «Bab jbel» alors que dans la partie nord «El Hara» et son temple en font les limites d’un territoire qui garde, avec fierté, sa notoriété jusqu’à nos jours.
D’autre part, la succession des civilisations avait permis de meubler les formes et les couleurs d’une toile qu’on peut contempler pour prendre connaissance de l’histoire qui avait élu domicile dans ces contrées depuis la civilisation romaine, marquée par ses célèbres piscines qui ont bénéficié d’une action de restructuration, vers la fin des années 90, et qui a permis, par conséquent, de se faire une idée sur d’autres richesses enfouies en profondeur. En face, la grande mosquée se situe au troisième rang de par sa superficie après celle de la Zitouna et celle de Kairouan, mais avec la singularité de pointer à l’extrémité de la vieille ville. Dans la médina de Gafsa, le bey avait bâti le siège de son administration centrale; il s’agit de Dar El Bey, faisant partie d’un ensemble de “Diar” qui ont servi de sites référentiels pour les autorités de cette époque comme “Dar Longou”, “Dar Karoui” et “Dar Smaoui” avec comme point commun un style qui nous renvoie à l’époque ottomane.

Hafedh Trabelsi




Dernière édition par Kamel le Dim 16 Nov - 8:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ville de Gafsa mémoire vivante   Ven 24 Nov - 3:00






Ville de GAFSA

Située au sud ouest de la Tunisie, entourée de montagnes et de palmeraies , Gafsa était le carrefour de plusieurs civilisations. Elle offre son nom antique «CAPSA » à une civilisation préhistorique unique dans le monde caractérisée par « les escargotières ou Ramadya » datant environ de huit mille ans d'histoire témoignant de la naissance des premiers artisans en Afrique du Nord.

Capsien, culture de l'Épipaléolithique, qui se développa en Afrique du Nord entre le VIIIe et le Ve millénaire. Le terme dérive de Gafsa (anciennement Capsa), ville de Tunisie près de laquelle se trouve le gisement d'el-Mekta. Les gisements capsiens sont des escargotières, ou rammadiyat, qui signifie « cendres » en arabe. Ce sont en effet des amas de coquilles d'escargots et de cendres pouvant atteindre 2 m d'épaisseur, auxquelles sont mêlés des outils et des débris de cuisine.

Le Capsien a été divisé en deux phases successives, le Capsien Typique et le Capsien Supérieur.

Le Capsien Typique est caractérisé par des lames et éclats façonnés par une retouche abrupte formant un dos sur lequel subsistent souvent des traces d'ocre. Des lamelles à dos et des microlithes géométriques complètent l'outillage lithique. Le débitage par pression a été utilisé, et les roches ont été chauffées pour faciliter la taille, ce qui a provoqué de nombreuses cassures. Les oeufs d'autruche ont été perforés pour servir de bouteilles, parfois décorées, ou bien fragmentés afin de réaliser des rondelles d'enfilage pour la parure. Le Capsien Typique a connu une faible extension géographique. On le trouve surtout en Algérie, au sud de Tébessa.

Le Capsien Supérieur se différencie du Capsien Typique par l'augmentation du nombre des microlithes. Les formes d'expression artistique y sont nombreuses et varient selon les régions : plaquettes gravées, sculptures, industrie osseuse ornée, éléments de parure, oeufs d'autruche décorés, art pariétal. Dans les périodes les plus récentes, le Capsien évolue vers le Néolithique de tradition capsienne.

A l'époque romaine, CAPSA était l'une des plus importantes villes des provinces Africo-romaines. On assiste à une apogée architecturale considérable : les piscines Romaines, les Tarmils (eaux thermales) et le Fort Byzantin .Jugurtha, ce prince numide, a pris cette ville comme base dans sa révolte contre l'autorité Romaine .

Gafsa a connu L' Islam dès le début de la conquête arabe du Maghreb . A cette époque Gafsa à connu une prospérité culturelle considérable qui se manifeste par le très grand nombre de savants IBN MANDHOUR , TIFACHI et IBN RACHED


Dernière édition par Kamel le Dim 16 Nov - 8:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ville de Gafsa mémoire vivante   Ven 24 Nov - 3:20



Le Cyberparc de Gafsa
Gouvernorat de Gafsa


Géographie

Gafsa est une ville tunisienne de 80 000 habitants qui a une situation ambiguë car elle appartient à la fois au Nord du pays par son économie industrielle et au Sud par son oasis . Elle se situe au nord du chott el-Jérid . Sa latitude est de 34° 25' 30" Nord, sa longitude de 8° 47' 3" Est, et son altitude moyenne est de 297 m .


Histoire
Gafsa est l'hôte du site préhistorique Capsa , qui a donné son nom à la famille « Capsienne » de l' homo sapiens . En effet, des ossements et des traces d'activité humaine remontant à plus de 15 000 ans ont été découverts dans cette région.

Pendant l' antiquité , les Romains fondent Capsa au II e siècle avant J-C. La ville se développe alors au point de devenir une municipe , puis une colonie. En 540 , les Byzantins la protègent d'un rempart et la rebaptisent Justiniana . Oqba Ibn Nafi prend la ville en 688 , mais rencontre une résistance farouche car les Berbères ont longtemps refusé de se convertir à l' Islam . Au XII e siècle, on parle encore latin à Gafsa. Puis en 1551 la ville est assiégée par le corsaire Dragut pour le compte de Barberousse Kheireddine . Elle résiste mais est obligée de capituler en 1556 . Durant la Seconde Guerre mondiale , en 1942 et 1943 , la cité subit plusieurs bombardements allemands, et une partie de la kasbah est détruite.

Économie
Gafsa a su se développer grâce à l'exploitation minière des phosphates , dont le gisement découvert en 1886 est l'un des plus importants au monde. Elle extrait de ses mines plus de 6,5 millions de tonnes de phosphates et l'envoie vers le port de Sfax par voie ferrée. En outre, elle s'est spécialisée dans l'artisanat du tapis et des tapisseries. Toutefois, le chômage y est très important et la jeunesse y a peu d'avenir (beaucoup émigrent vers le nord de la Tunisie ).


Liste des entreprises
Eye On Technologie
contact
Tél : 00 216 76 225 156
Fax: 00 216 76 225 156
Email: t.tlili@eyeon -tech.com
Domaine d'activité
Ingénierie et services informatiques


Services Encadrement et Assistances
contact
Tél : 00 216 76 201 181
Fax: 00 216 76.200.803
Domaine d'activité
Télécartographie


La Fiduciaire en Comptabilité
contact
Tél : 00 216 76 227 718
Fax: 00 216 76 227 718
Domaine d'activité
Comptabilité à distance


I.P.C. Call Center
contact
Tél : 00 216 76 202 150
Fax: 00 216 76 202 333
Email: ipcgafsa@wanadoo.fr
Domaine d'activité
Centre d ' appel français à l ' export

Tunced
contact
Tél : 00 216 76 203 300
Fax: 00 216 76 200 803
Site Webl: www.ceditsrl.it
Domaine d'activité
Traitement des données (services financières Italien)


Dernière édition par Kamel le Dim 16 Nov - 8:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: gafsa tres connu dans le monde   Dim 11 Mai - 10:39



gafsa tres connu dans le monde par sa civilisation capsienne sa situation geogrphique a fait que les savantsperlins se ressourcent intelectuellement lors de leur passage du magrheb et de l espagne muslmane du temps de ibn rochd en route pour la meque dans les periode du haj et omra ces rencontres ont enfantees despoetes tres sensible doue d une richesse vocabulaire sans egale leur poesies touche le quotidien le vecu des belles histoiresou le verbe va directement chuchoter l eveil le plaisir de vivre les couleurs de la journnes la verdure de l oasis l art d aimer de savourer les richesses de la nature l huile dolive les dattes les figues les histoire nocturnes
http://fr.shvoong.com/books/412806-poetes-gafsa-depuis-11-siecles/


Kamel souid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: Club U N E S C O Gafsa   Mer 17 Sep - 5:25

Patrimoine : Gafsa à l’affiche
Le club Unesco-Alecso de Gafsa et l’Association du colloque international de Gafsa sur les civilisations préhistoriques ont organisé, à la maison de la culture Ibn Rachiq à Tunis, une manifestation sur le thème «le patrimoine de Gafsa: créativité et rayonnement».

Photo : Kamel SOUID

Cette manifestation qui s’est tenue dans le cadre du mois du patrimoine a connu la participation de plusieurs associations concernées et avait pour objectif de promouvoir le patrimoine matériel et immatériel de la région de Gafsa depuis la civilisation capsienne (plus de 8000 années d’’histoire).

Un programme riche et varié a été concocté par les organisateurs dont des expositions de la tapisserie gafsienne, des œuvres d’art, des plantes médicinales de la montagne, des photos insolites de portraits et de paysages de la région, des produits artisanaux typiques, des séances de dégustation des délices et produits typiques de la région et des ateliers de teinture végétale, de tissage, de poterie et de décoration.

Une table ronde a été organisée à l’ouverture de cette manifestation culturelle s’articulant autour du patrimoine historique et préhistorique de cette région, de ses différentes richesses naturelles et de ses monuments archéologiques, ainsi que la présentation de certaines expériences d’associations de la région de Gafsa œuvrant dans le domaine de la valorisation du patrimoine.

Une soirée musicale gafsienne s’est tenue hier à la Maison de la culture Ibn Rachiq et a été animée par la chanteuse Zohra Lajnef qui a interprété des chansons puisées dans le patrimoine tunisien, particulièrement des chansons traditionnelles de Gafsa.

http://www.lequotidien-tn.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: L’Hermaion d’EL Guettar   Sam 11 Oct - 14:43

L’Hermaion d’EL Guettar L’Hermaion d’EL Guettar L’Hermaion d’EL Guettar L’Hermaion d’EL Guettar

سبحان الله والحمد لله ولا اله إلا الله والله أكبر ولا حول ولا قوة إلا بالله

L’Hermaion d’EL Guettar – Peut être le plus vieux monument religieux du monde A EL Guettar, dans les années 1950, des archéologues, creusant le sol, ont fait une découverte stupéfiante. Ils ont exhumé un tas de pierres formant une petite pyramide de 0,75 mètres de hauteur sur 1,30 mètres de diamètre. Ce tas conique était formé de plusieurs dizaines de boules assez régulières mélangées à plus de 4000 outils préhistorique en silex taillé, ainsi qu’à des dents et ossements d’animaux. Cette construction se trouvait sur le site d’une ancienne source et devait, à l’époque, y être presque totalement immergé. Élevé il y a 40.000 ans, à l’époque moustérienne du paléolithique moyen, ce curieux monument semble être un autel dédié au génie de la source. Il a été appelé l’Hermaion, par les scientifiques, car il ressemble tout à fait à ces tas de pierres élevés par les Grecs au bord des routes, en hommage à leur dieu Hermès, protecteur des bergers ainsi que de leurs troupeaux et des voyageurs"
http://picasaweb.google.com/lh/photo/OEYfAGxxpjp4-2wseUe4cw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: la ville tunisienne de Gafsa   Dim 16 Nov - 7:57


http://www.universalis.fr/encyclopedie/T231105/GAFSA.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ville de Gafsa mémoire vivante   Sam 29 Nov - 17:21

A Gafsa, un papy tunisien nous fait visiter son jardin. On le suit par des sentiers tracés parmi des carrés d'oignons, de salades, de fèves, de légumes que je ne reconnais pas, on saute par-dessus les minuscules canaux d'irrigation.

Plus loin, une exposition de tapis locaux se met en place au centre artisanal. Avant tout le monde, on nous permet de la visiter. Coloris, formes, dessins, tout est beau. Au cœur de la ville, on longe les bains romains. Silence, eau bleue et transparente, une piscine ancienne entourée de murs de pierres taillées, de ruelles à arcades, de placettes solitaires. Doux.
envoyer par http://beji42.unblog.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: grande Gafsa   Mar 13 Jan - 12:15

http://www.voyagetunisie.org/gafsa.html
Gafsa

Chef-lieu de gouvernorat (6000 hab. environ) à la charnière de la Tunisie du Nord et du Sahara, Gafsa se situe à la croisée des chemins qui mènent des plateaux céréaliers du Nord aux grandes oasis du Jérid.


Les Lignes du Grand-Sud "Chemin de fer de Gafsa"
Sfax - Gafsa - Metlaoui - Tozeur

Les gisements préhistoriques découverts dans la région prouvent que Gafsa fut habitée bien avant l'installation des Numides, vaincus en 106 av. J.-C., par les Romains. La Copso romaine devait prospérer avant de devenir municipe sous Trajan, puis colonie, conservant sa , position stratégique entre le Nord et le Sud. L'invasion arabe en 668 ne s'y fit pas sans difficulté en raison des convictions chrétiennes des populations de la ville (appelée Justinio à partir de 540): le conquérant arabe Oqba Ibn Nafi y fit, selon les Byzantins, 80 000 prisonniers.


Aujourd'hui, Gafsa est une cité bien calme qui conserve nombre de ses traditions, l'artisanat du tapis en étant la principale.
Il faut voir Gafsa, le mercredi, jour de marché; et si deux heures suffisent à la visite de la ville, il faut prévoir d'y passer la nuit si l'on désire se rendre dans l'oasis.


Comme partout, on s'orientera par rapport à l'avenue Habib Bourguiba, le long de laquelle se dressent
les principaux édifices publics (P.T.T., palais de Justice, Gouvernorat).




La kasba, située derrière le palais de Justice qu'elle protège de ses remparts, bien qu'endomagée en 1943 par une explosion, a conservé sa belle allure martiale. Construite en 1434 sur des ruines byzantines, elle fut entièrement restaurée au cours du XIX" siècle. Un agréable jardin irrigué par des sources thermales donne a l'ancienne citadelle une atmosphère particulière, qui contraste avec la rumeur grouillante de la ville actuelle. Derrière la kasba, une rue mène au centre artisanal, ou on enseigne à de jeunes élèves les techniques du tissage afin de confectionner des couvertures à motifs géométriques ou des reproductions de tapisseries.


En reprenant l'avenue Bourguiba, on se dirigera à droite vers les piscines romaines, cachées par l'école qui limite l'avenue.
Les deux bassins, seuls vestiges de l'antique Capsa, sont bien conservés entre les hautes murailles qui se réfléchissent dans l'eau claire; celle-ci provient de sources qui jaillissent à 310 dans le fond des piscines, et fait la joie des gamins qui s'amusent à plonger devant les yeux des touristes.
Par un dédale de rues, on peut rejoindre la Grande Mosquée qui dresse son minaret de l'autre côté de l'avenue Bourguiba.



Bien qu'on ne puisse visiter que sa cour, elle mérite cette petite visite. Son architecture est semblable à celle de la Grande Mosquée de Kairouan, à plus petite échelle; des piliers et chapiteaux antiques supportent les portiques de la cour.
On pourra terminer la visite de Gafsa par son marché,
qui se trouve non loin de la gare routière.




AUX ENVIRONS

L'oasis de Gafsa : il faut consacrer une bonne heure à la découverte de cette oasis, moins visitée que ses rivales du Jérid, et donc moins encombrée de cars et de calèches! On s'y promènera paisiblement entre les jardins, observant la vie de ces hommes et de ces femmes qui travaillent à maintenir ce paradis dans le désert; il n'est pas rare en effet de croiser entre les basses clôtures de terre les habitants de l'oasis qui s'affairent autour d'un campement ou entretiennent les canaux d'irrigation. Si les fruits des quelque 100 000 palmiers de l'oasis ne sont que de médiocre qualité, les arbres fruitiers qui croissent à l'ombre donnent de belles récoltes: abricots, oranges, citrons, figues, sans oublier les fameuses pistaches de Gafsa connues dans tout le pays.





L'oasis de Lalla, elle est une halte agréable sur la route de Gabès (prendre à gauche après le passage à niveau, à 5 km de Gafsa); le village n'a pas d'intérêt particulier, mais le coup d'œil sur l'oued avec fond de palmiers vaut un arrêt.

http://www.voyagetunisie.org/gafsa.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: Musée archéologique de Gafsa   Dim 25 Jan - 6:34

Musée archéologique de Gafsa

Il est situé au cœur de la ville ancienne, juste en face des « piscines romaines » qu’il surplombe de quelques degrés dans un décor patiné par les siècles. Ici ont été regroupées les pièces archéologiques provenant de la ville elle-même, de ses environs et du reste du gouvernorat.


Qui dit Gafsa, dit « capsien », cette civilisation qui, vers le Ve millénaire, a négocié un virage majeur dans l’histoire de la civilisation en Afrique du Nord. Aussi, n’est-il pas étonnant que la préhistoire tienne dans ce musée une place de choix avec divers outils en silex et en pierre taillée ou encore en os ouvragé ; avec, aussi, des représentations humaines et animales et des manifestations matérielles de vie spirituelle. On peut utilement compléter la visite de ce département par celle, dans un autre quartier de la ville, de la dernière « escargotière » sauvée de la destruction, un tumulus d’époque préhistorique constitué d’épais dépôts de cendres mêlés à des éclats de silex et des coquilles d’escargots (ces gastéropodes étant l’un des principaux mets les plus couramment consommés à l’ère capsienne).
L’autre aile du musée accueille des collections remontant à l’époque romaine.




N’oublions pas que Capsa était un poste avancé sur le limes et, à ce titre, le siège d’une forte garnison commandée par des chefs militaires de haut rang. Objets usuels, parures, pièces de monnaie, sculptures et mosaïques constituent l’essentiel de ces collections dont l’une des pièces maîtresses est incontestablement ce très grand pavement en mosaïque figurant toutes les étapes des jeux du cirque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ville de Gafsa mémoire vivante   Ven 13 Fév - 10:24

Gafsa, une terre authentique qui continue, depuis des siècles, à nourrir l’imagination
des poètes, des écrivains, des peintres, des artisans... et à enflammer l’esprit
des historiens et des archéologues. Ancrée dans l’histoire, Gafsa dont l’ancien
nom est Capsa-Est l’une des grandes références de la culture de l’épipaléolitique
qui s’est développée en Afrique du Nord entre le 8ème et le 10ème millénaire.
Les amas de coquilles d’escargots qui ont été trouvés pas loin de cette ville
témoignent de la splendeur de cette civilisation qui a marqué l’histoire
de l’humanité depuis la nuit des temps. Entre un passé glorieux et un présent rayonnant,
les habitants de Gafsa ont dessiné les contours de l’histoire sur de jolis supports
de l’artisanat. Réputée pour ses tissages traditionnels comme le «klim»,
le «mergoum» et le «holi»"


à la demande (sigles d'organismes, logos d'entreprise, etc.) -des tissages simples figuratifs. De plus, l'atelier est associé à d'autres artisans et on couple ainsi le tissage avec de la marqueterie, de l'ameublement, de la maroquinerie… pour produire des pièces de qualité unique ||Passer une commande : à l’adresse : Tel/Fax : (00216) 76203468 Mail : cunesgafsa@yahoo.fr

Artisanat

Gafsa, cette ville du Sud tunisien, fut le siège d’un artisanat de la laine particulièrement original. On y produit depuis le début du siècle dernier des couvertures rayées qui se terminent à leurs extrémités par des décors formés de processions de chameaux, de poissons, de soldats au garde à vous, etc.….


L’origine de ce tissage n’est pas connue avec certitude, on y relève une nette parenté avec les tissages qu’on rencontre en Arcadie (Grèce), en Syrie, en Perse et chez les Kurdes. Cependant, certains historiens plaident pour une origine locale pré-islamique comme l’atteste le répertoire ornemental à base de losanges, de carrés et de chevrons, communs à tous les décors berbères et subsahariens. Quelle que soit son origine, le tissage de Gafsa bénéficie comme tout patrimoine artisanal, d’une longue filiation anonyme. Indépendamment de la richesse des éléments décoratifs, dont l’originalité est incontestable, c’est la technique, hautement élaborée, comparable à celle des Gabelins qui retient l’attention. Il s’agit d’un tissage « ras » et non à « points noués », exécuté sur un métier vertical. Le savoir-faire se transmet de mère en fille et l’apprentissage commence dès l’âge de six ans, selon le témoignage de vieilles artisanes de la Médina de Gafsa.


Dernière édition par Kamel le Sam 6 Fév - 17:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: Gafsa la belle les quatre saisons   Ven 13 Fév - 12:32

gafsa tres connu dans le monde par sa civilisation capsienne sa situation geogrphique
a fait que les savantsperlins se ressourcent intelectuellement lors de leur passage
du magrheb et de l espagne muslmane du temps de ibn rochd en route pour la meque
dans les periode du haj et omra ces rencontres ont enfantees despoetes tres sensible
doue d une richesse vocabulaire sans egale leur poesies touche le quotidien le vecu
des belles histoiresou le verbe va directement chuchoter l eveil le plaisir
de vivre les couleurs de la journnes la verdure de l oasis l art d aimer de savourer
les richesses de la nature l huile dolive les dattes les figues les histoire nocturnes

Auteur : mohamed kerou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: UNESCO GAFSA   Lun 16 Fév - 7:00

Club UNESCO-ALECSO de Gafsa

ESPACE DES ARTISANES

La ville de Gafsa, dans le sud –ouest de la Tunisie , a longtemps été réputée pour ses tapis ras très colorés. Ils étaient traditionnellement décorés de motifs géométriques abstraits ou symbolisant la vie quotidienne, et chaque modèle avait une fonction particulière. Plus récemment, Hmida Ouahada a remis la tapisserie au goût du jour en créant des motifs figuratifs; les tapis sont alors passés du sol au mur en tant qu'œuvres d'art.


veuillez achetez nos produits: teinture végétale Catalogue des tapis


Objectifs du C lub : Objectifs du C lub : Objectifs du C lub : Objectifs du C lub :
Développer les échanges d'expériences entre les clubs et les associations à l'échelle nationale et internationale.

Mettre en valeur les spécificités du patrimoine culturel de la région de Gafsa en encourageant le tourisme alternatif.

Participer à la sauvegarde des richesses naturelles de la région . Promouvoir la science, la culture et l'éducation dans la région de Gafsa.

Encourager la création des clubs UNESCO dans les établissements scolaires de la région de Gafsa.

Participer activement à une société où règnent la liberté .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ville de Gafsa mémoire vivante   Mar 17 Fév - 11:18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
Kamel
Admin


Nombre de messages: 3693
Localisation: France
Date d'inscription: 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ville de Gafsa mémoire vivante   Mer 11 Mar - 6:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kamelsouid.easyforumpro.com
 

Ville de Gafsa mémoire vivante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: -